Ouvert sur la ville, conçu comme un élément primordial de la resocialisation des patients, le pôle psychiatrie Baille accueille les services psychiatriques du centre de Marseille.

Ouvert sur le boulevard Baille, artère passante de Marseille, le pôle psychiatrie de la Conception dirigé par le Dr Jean-Claude Samuelian a été conçu par les architectes Scau, Zublena, Cabannes et Bonnier comme un facteur de socialisation des patients. Le bâtiment avant-gardiste, aux façades de métal ajouré ponctué de couleurs vives, héberge trois secteurs de psychiatrie adultes, la cellule d’urgences médico-psychologiques et une unité d’accueil des urgences psychiatriques. Dans le même bâtiment, la direction Informatique et Réseau de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille s’est installée fin septembre.

Le déménagement des services de psychiatrie de la Timone et de la Capelette a commencé le 4 octobre, avec l’arrivée des Secteurs du Dr Gouiran et du Dr Samuelian, de l’Unité d’Accueil des Urgences Psychiatriques (UAUP) et du service des tutelles, en provenance de l’hôpital de la Timone.

Dans la semaine du 16 octobre, les structures d’hospitalisation temps plein du Dr Bremond, situées actuellement à la Capelette, viendront les rejoindre. Parallèlement la structure d’hospitalisation de jour de ce secteur déménagera de la Capelette à l’hôpital de la Timone.

Début 2007, le secteur du Pr Naudin s’installera dans le nouveau pavillon de Psychiatrie de l’hôpital Sainte-Marguerite. Jusqu’à cette date, il restera à l’hôpital de la Timone.

Fiche technique

Surface : 18 800 m2 hors parking
132 lits
Création d’un parking de 427 places
Coût toutes dépenses confondues (parking compris) : 52,7 millions
Début et fin des travaux : janvier 2005 – juillet 2006

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.