Ouverture d’une nouvelle banque de sang de cordon…

L'établissement Français du Sang et les Hospices Civils de Lyon ouvrent un banque et un centre de collecte de sang de cordon. Face à l'augmentation du nombre de greffes de sang de cordon utilisé dans le traitement des leucémies, l'Agence de la Biomédecine s'est donnée pour objectif d'augmenter le stock de 10 000 unités à inscrire au fichier France Greffe de Moelle d'ici 2 ans. Pour atteindre ce but, l'Agence encourage l'ouverture de nouvelles banques sur le territoire français où seules les banques publiques sont autorisées. Le CHU de Lyon vient compéter la liste des quatre sites de prélèvement et de préparation existants.

L’établissement Français du Sang et les Hospices Civils de Lyon ouvrent un banque et un centre de collecte de sang de cordon.

Face à l’augmentation du nombre de greffes de sang de cordon utilisé dans le traitement des leucémies, l’Agence de la Biomédecine s’est donnée pour objectif d’augmenter le stock de 10 000 unités à inscrire au fichier France Greffe de Moelle d’ici 2 ans. Pour atteindre ce but, l’Agence encourage l’ouverture de nouvelles banques sur le territoire français où seules les banques publiques sont autorisées. Le CHU de Lyon vient compéter la liste des quatre sites de prélèvement et de préparation existants. L’équipe de la maternité du nouvel Hôpital Femme Mère Enfant (HFME) est chargée de la collecte du sang de cordon. Une sage-femme spécialement dédiée à cette fonction a été recrutée. Elle a, entre autres, la charge d’expliquer et de solliciter le don auprès des familles, de coordonner les prélèvements supplémentaires de sang de cordon, de prévenir les mamans de l’utilité d’une prise de sang de contrôle deux mois après le don. Les sages-femmes de l’HFME sont également formées au recueil de sang de cordon afin d’optimiser tous les dons. L’objectif de l’équipe hospitalière est de pouvoir recueillir à terme 500 poches de sang placentaire pour l’année.

La greffe de sang de cordon a changé les perspectives de traitement chez les enfants leucémiques, et maintenant chez les adultes.
Dans le cas d’une leucémie, les globules blancs se multiplient de manière anarchique et vont envahir la moelle osseuse. Le traitement consiste alors à détruire ces cellules anormales grâce à une chimiothérapie. Ce traitement est long et parfois insuffisant, la solution est alors de remplacer la moelle osseuse au moyen d’une greffe.
La greffe de moelle osseuse permet au malade de retrouver une moelle qui fonctionne correctement. Dans le cas d’une allogreffe, il faut cependant trouver un donneur dont le système immunitaire est proche de celui du malade (compatibilité). Les donneurs sont en nombre insuffisant et les délais d’attente souvent longs.
Prélevé dans le cordon ombilical au moment de l’accouchement, le sang de cordon ou sang placentaire représente une chance supplémentaire. Il contient des cellules souches, autrement dit des cellules au tout début de leur vie qui sont naïves et immatures sur le plan immunitaire ce qui permet d’avoir moins de contraintes au niveau compatibilité.
Les cellules de sang de cordon sont administrées au malade par simple transfusion, la moelle osseuse du patient ayant été, au préalable, détruite par chimiothérapie ou radiothérapie. Les nouvelles cellules souches sanguines colonisent alors l’intérieur des os du patient, pour ensuite produire de nouveaux globules rouges, globules blancs, et de nouvelles plaquettes.
Au départ réservée aux enfants, la greffe de sang de cordon, est, depuis quelque temps, proposée aux adultes, sur la base d’une double greffe de sang de cordon (un adulte en raison de sa taille ayant besoin de plus de sang de cordon).

Le réseau national de banques de sang de cordon de l’Etablissement Français du Sang est renforcé avec de nouveaux
centres en 2009

Le réseau national comprend désormais 6 banques sites de prélèvement et de préparation : Besançon, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Marseille, Paris et d’un site de stockage national : Annemasse. Courant 2009 de nouvelles banques de sang de cordon seront aussi ouvertes aux CHU de Créteil, Poitiers et Montpellier. Ce réseau renforcé permettra de mieux répondre aux nombreuses demandes de greffes de sang de cordon sur le territoire.

Comme pour le don d’organe, le don de sang placentaire est anonyme
et gratuit.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.