Palmarès du Point, le CHU de Dijon conserve sa 23ème place

23ème sur 800 Le CHU de Dijon se félicite de ce très bon résultat qui fait apparaître de belles progressions notamment en ophtalmologie, en cardiologie ou encore en neurologie. « Un encouragement pour l’ensemble des professionnels de l’établissement ! » reconnaît la direction générale. Pour cette nouvelle édition, 63 spécialités médicales et chirurgicales ont été analysées (dont 5 nouvelles)… et le CHU de Dijon se positionne 8 fois parmi les 6 premiers établissements, et 29 fois parmi les 50 premiers.

23ème sur 800 Le CHU de Dijon se félicite de ce très bon résultat qui fait apparaître de belles progressions notamment en ophtalmologie, en cardiologie ou encore en neurologie. « Un encouragement pour l’ensemble des professionnels de l’établissement ! » reconnaît la direction générale.
Pour cette nouvelle édition, 63 spécialités médicales et chirurgicales ont été analysées (dont 5 nouvelles)… et le CHU de Dijon se positionne 8 fois parmi les 6 premiers établissements, et 29 fois parmi les 50 premiers :
– 2ème pour le glaucome (+ 4 places)
– 3ème pour l’infarctus du myocarde (+ 6 places)
– 4ème pour la thyroïde (=)
– 5ème pour la chirurgie des carotides (-  3 places)
– 5ème pour la cataracte (-  2 places)
– 6ème pour la rétine (=)
– 6e pour la chirurgie des artères (-  5 places)
– 6ème pour la leucémie
Mais aussi…
– 12ème pour la chirurgie cardiaque
– 13ème pour les cancers de la peau
– 14ème pour l’estomac et oesophage
– 14ème pour le cancer du poumon
– 14ème pour les hépatites virales
– 15ème pour les Accidents Vasculaires Cérébraux
– 19ème pour la chirurgie de la colonne vertébrale
– 19ème pour la Sclérose en Plaques
– 22ème pour la chirurgie du Côlon et de l’intestin
– 23ème pour la chirurgie de la cheville
– 25ème pour les maladies infectieuses et du voyageur
– 26ème pour les urgences traumatologiques
– 27ème pour la pneumologie
– 27ème pour l’épilepsie
– 30ème pour la neurochirurgie
– 35ème pour la prothèse de hanche
– 38ème pour l’endocrinologie
– 40ème pour l’hypertension artérielle
– 41ème pour le cancer de la prostate
– 43ème pour la pédiatrie
– 46ème pour la vésicule biliaire

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Lyon, l’IA prédit désormais des résultats d’essais cliniques

Le 11 septembre dernier, le groupe pharmaceutique AstraZeneca a publié les résultats d’un essai clinique sur un traitement pour soigner le cancer du poumon. Jusqu’ici, tout paraît à peu près normal. Ce qui l’est moins : trois jours avant cette publication, une intelligence artificielle a permis de prédire avec justesse les résultats de ce même essai. Une grande première au niveau mondial.

AVC : COURSE CONTRE LA MONTRE AU CHU DE MONTPELLIER

Les conséquences d’un Accident Cardiovasculaire (AVC) peuvent être lourdes, voire fatales. Première cause de dépendance et troisième cause de mortalité en France, cette pathologie due à une mauvaise irrigation du cerveau fait de plus en plus de victimes. Face à cette réalité alarmante, le CHU de Montpellier a annoncé fin août la mise en place d’un nouveau plateau technique offrant aux patients un parcours de soins optimisé. Et de promettre désormais une “prise en charge en neuf minutes”.

Hépatite C : à Strasbourg, Frédéric Chaffraix dirige le service qui l’a soigné

C’est tout près de l’hôpital Civil (Hôpitaux Universitaires de Strasbourg) que nous avons croisé la route de Frédéric Chaffraix, Responsable du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales en Alsace (SELHVA). Ce service, l’homme de 42 ans le connaît bien. Car avant d’en prendre la tête – lui qui n’est pas médecin -, Frédéric l’a côtoyé en tant que patient, après avoir vécu vingt-trois ans, et sans le savoir, avec le virus de l’hépatite C. Rencontre.

Dossier : la maladie de Lyme

Dans ce dossier, nous abordons la piqure de tique et la transmission de la bactérie Borrelia, à l’origine de la très médiatisée maladie de Lyme. L’occasion, sur la base de travaux et d’études scientifiques, de démêler le vrai du faux à l’heure où les controverses et fausses informations pullulent sur internet.