Parce que même malade un enfant reste un enfant, faisons un pied de nez à la maladie !

campagne annuelle de dons au profit des clowns stéthoscopes

Parce qu\’il n\’y a pas plus important que de se sentir comme les autres enfants pour faire face à la maladie, offrez leur la possibilité de retrouver le sourire

Depuis 18 ans, les Clowns Stéthoscopes visitent les enfants hospitalisés au CHU de Bordeaux et leur redonnent le pouvoir de jouer et de rire pour mieux faire face à la maladie

Les fonds permettront à nos duos de Clowns professionnels de continuer à intervenir quotidiennement dans les services du CHU et de visiter annuellement plus de  3000 enfants

https://www.helloasso.com/associations/les-clowns-stethoscopes/collectes/redonnez-le-sourire-aux-enfants-hospitalises-2

Notre campagne de dons ce termine le 30 septembre et nous sommes encore loin d\’avoir atteint notre objectif !

Nous avons besoin de vous !

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.