Paris – Pékin : nouvelles coopérations hospitalières

Un partenariat entre l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et le bureau municipal de santé de Pékin a été signé le 17 juillet 2012 par Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP, et Fang Laying, directeur général du bureau municipal de la santé de Pékin. Ce groupe gère 20 centres hospitalo-universitaires et couvre une population de 20 millions d’habitants.

Un partenariat entre l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et  le bureau municipal de santé de Pékin a été signé le 17 juillet 2012 par  Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP, et  Fang Laying, directeur général  du bureau municipal de la santé de Pékin.  Ce groupe gère 20 centres hospitalo-universitaires et couvre une population de 20 millions d’habitants.
Des projets de coopération concrets seront déployés des domaines aussi variés que l’organisation administrative et managériale en groupes hospitaliers et pôles médicaux, le système d’information hospitalier,  l’utilisation des indicateurs de performance et de qualité (labellisation et certification), l’hygiène hospitalière et en particulier la lutte contre les infections nosocomiales et enfin la recherche clinique et translationnelle.
Au programme : visites mutuelles et d’échanges de courte ou de longue durée entre les professionnels administratifs, médicaux et les chercheurs (stages, séjours d’études, enquêtes de terrains, études conjointes …).
Cet accord fait suite à la signature de plusieurs conventions de coopération entre l’AP-HP et la Chine : avec l’Académie chinoise des sciences médicales (ACSM) en avril 2012 et avec le centre hospitalo-universitaire sino-français de Suzhou, en partenariat avec trois autres CHU français. D’autres projets de développement sont actuellement en cours d’étude avec plusieurs autres provinces chinoises.
L’action internationale est une des priorités de l’AP-HP qui souhaite développer l’accueil de professionnels de santé étrangers (médecins et paramédicaux en formation), multiplier les partenariats internationaux, conventions bilatérales avec des acteurs de taille comparable et aux problématiques analogues et répondre à des appels d’offre de bailleurs internationaux (Banque Mondiale, Agence Française du Développement, Union Européenne …) autour de projets hospitaliers (assistance à maîtrise d’ouvrage, études de faisabilité, audits…) ;
Aux côtés des universités et de ses centres de formation l’AP-HP envisage également  de déployer des enseignements délocalisés et des diplômes innovants et labellisés. Elle travaillera également à la promotion de programmes de recherche à l’étranger dans le cadre de consortia puis de joint-ventures.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.