Partager le bonheur de fonder une famille

En Midi-Pyrénées, pour 120 couples souhaitant fonder une famille, il n'existe que 10 à 15 donneurs de spermatozoïdes et 2 à 4 donneuses d’ovocytes par an. Insuffisant pour un bassin de 2,8 millions d'habitants où les dons de gamètes ne sont à l'origine que de 50 naissances par an. Afin de sensibiliser la population à cet acte de générosité, les équipes de l’hôpital Paule de Viguier, le Centre d’étude et de conservation du sperme (CECOS) et le centre d’Assistance médicale à la procréation (AMP) du CHU de Toulouse lancent une campagne d’affichage dans le métro toulousain du 8 au 21 Avril 2013, en collaboration avec TISSEO -le réseau des transports en commun de l'agglomération.

En Midi-Pyrénées, pour 120 couples souhaitant fonder une famille, il n’existe que 10 à 15 donneurs de spermatozoïdes et 2 à 4 donneuses d’ovocytes par an. Insuffisant pour un bassin de 2,8 millions d’habitants où les dons de gamètes ne sont à l’origine que de 50 naissances par an. Afin de sensibiliser la population à cet acte de générosité, les équipes de l’hôpital Paule de Viguier, le Centre d’étude et de conservation du sperme (CECOS) et le centre d’Assistance médicale à la procréation (AMP) du CHU de Toulouse lancent une campagne d’affichage dans le métro toulousain du 8 au 21 Avril 2013, en collaboration avec TISSEO -le réseau des transports en commun de l’agglomération.
La joie de fonder une famille grâce aux dons de gamètes
En France, le don de gamètes bénéficie aux couples en âge de procréer qui doivent recourir à une assistance médicale à la procréation (AMP) avec gamètes (cellules reproductrices : spermatozoïdes chez l’homme, ovocytes chez la femme.), de donneur(se), soit pour remédier à une infertilité médicalement avérée, soit pour éviter le risque de transmission d’une maladie d’une particulière gravité pour l’enfant à naître ou le conjoint.

Les délais d’attente moyens sont de 1 an pour l’AMP avec spermatozoïdes de donneur et de 2 à 4 ans pour l’AMP avec don d’ovocytes. Des durées terriblement longues pour les couples stériles qui souhaitent devenir parents.

Pour devenir donneur(se), il faut être majeur, en bonne santé et âgé de moins de 37 ans pour une femme et moins de 45 ans pour un homme.
Tout don de gamètes en France respecte les trois principes fondamentaux du don : gratuité, anonymat et libre consentement.
Don de spermatozoïdes et don d’ovocytes : un geste généreux et solidaire !
– Contact : 05 67 77 14 35

En savoir plus
www.dondovocytes.fr
www.dondespertaozoides.fr
www.chu-toulouse.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.