Partenariat entre le CHU de Nantes et le Stade Nantais UC

Lundi 8 janvier 2007, le CHU de Nantes et le Stade nantais UC ont signé une convention formalisant le suivi médical et chirurgical des joueurs de rugby licenciés au club Stade Nantais UC dans le domaine de la médecine du sport et de la traumatologie sportive spécifique à la pratique de ce sport.

Lundi 8 janvier 2007, le CHU de Nantes et le Stade nantais UC ont signé une convention formalisant le suivi médical et chirurgical des joueurs de rugby licenciés au club Stade Nantais UC dans le domaine de la médecine du sport et de la traumatologie sportive spécifique à la pratique de ce sport.

Le suivi et la prise en charge thérapeutique des joueurs seront assurés par des praticiens du pôle ostéo-articulaire et du pôle médecine physique et réadaptation – soins de suite.

Le Stade Nantais UC Rugby qui compte près de 450 licenciés, aux âges et horizons différents, cherchait une structure pouvant prendre en charge rapidement et avec des soins de qualité, les différentes pathologies inhérentes à la pratique de ce sport.

Une consultation de traumatologie du sport sera assurée tous les lundis après-midi. Elle permettra de donner un avis diagnostique et de réaliser des examens radiologiques et une échographie dédiée à l’appareil locomoteur. En dehors de ce jour de consultation multidisciplinaire, le club pourra faire appel au service d’orthopédie en cas de blessure. en dehors de heures ouvrables (après 18 heures) l’équipe de garde sur place de chirurgie osseuse (un senior et un interne spécialisés) peut prendre en charge un joueur blesse et présentant un problème urgent.

Le suivi des pathologies ostéo-articulaires des joueurs du club Stade Nantais UC nécessitant la réalisation d’un test isocinétique* sera effectué au sein du service de médecine du sport. La rééducation sera réalisée dans le service de médecine physique et réadaptation locomotrice en hospitalisation conventionnelle ou en hospitalisation de jour, selon la gravité des cas.

Le Stade Nantais UC Rugby assure, quant à lui, la prise en charge financière de ce suivi et de ces consultations selon la tarification en vigueur dans les hôpitaux (consultation spécialisée, examens complémentaires, bilan spécifique du sport de haut niveau).

* Un exercice isocinétique est un mouvement, aidé ou non par une machine, qui se fait à vitesse constante, pour permettre à la force développée par le muscle de rester constante tout au long du mouvement.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.