« Patient » un spectacle au rythme de l’hôpital

"La garde artistique" d'Adrien Taffanel donne à voir la vie intérieure du CHRU de Lille. Heure après heure, le film saisit une image fugace au détour d’un couloir ou un moment suspendu au cœur d'une salle d'attente. Un message en forme de mouvement qui témoigne ce qui a été vécu et partagé.
"La garde artistique" d’Adrien Taffanel donne à voir la vie intérieure du CHRU de Lille. Heure après heure, le film saisit une image fugace au détour d’un couloir ou un moment suspendu au cœur d’une salle d’attente. Un message en forme de mouvement qui témoigne ce qui a été vécu et partagé.
Le réalisateur présentera son travail de midi à midi du mardi 13 au mercredi 14 juin 2017, au Samu, dans les 5 services des urgences, et sur le parvis de l’Hôpital. Chacun des membres et acteurs du personnel hospitalier, mais aussi les patients ou les visiteurs de passage, sont invités à découvrir sa vision de l’univers hospitalier.
Artiste de cirque contemporain, Adrien Taffanel est entré en résidence artistique au CHRU de Lille voici près d’un an avec l’objectif de nourrir la création de « Patient », un spectacle en équilibres et en mouvements sur la thématique du monde hospitalier et de la perception du temps, différente selon le statut, patient, accompagnant, professionnel ou visiteur.
Durant une série d’immersions au cœur des services de soins, il a partagé leur quotidien et des temporalités distinctes : temps étiré dans le Pôle de Rééducation, réadaptation et soins de suite à l’Hôpital Swynghedauw, temps concis dans le Pôle des Urgences à l’Hôpital Roger Salengro, et toujours le rythme effréné des journées.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.