PC portable et internet haut débit pour les patients

Bonne nouvelle pour tous les internautes : au CHU de Limoges ils disposent désormais d'une connexion haut débit sur les cinq sites de l’établissement. Les personnes hospitalisées pourront surfer en wifi (sans fil) à partir de leur PC portable ou d’un smartphone - compter 12 euros la semaine. Le CHU propose aussi un service de location de PC portable.

Bonne nouvelle pour tous les internautes : au CHU de Limoges ils disposent désormais d’une connexion haut débit sur les cinq sites de l’établissement. Les personnes hospitalisées pourront surfer en wifi (sans fil) à partir de leur PC portable ou d’un smartphone – compter 12 euros la semaine. Le CHU propose aussi un service de location de PC portable.
Proposée en partenariat avec la société Télécom Services, cette offre répond à un besoin croissant des patients désireux de se distraire, de s’informer, ou de garder le contact avec leur activité professionnelle ou leurs proches pendant leur séjour, ce qui est particulièrement appréciable en cas d’éloignement géographique.
Pour bénéficier de ce nouveau service, il suffit au patient d’appeler depuis sa chambre la société Télécom Service. Une hôtesse active alors à distance la connexion. Moyennant le versement d’une caution, un PC portable peut aussi être livré en chambre. Le patient indique à quel forfait il souhaite souscrire pour l’accès au réseau et/ou le prêt du terminal (jour, semaine, 10 jours, mois…). Une avance de 24H est réalisée par la société Télécom Service, avant règlement du forfait de location. Une régularisation est effectuée en fin de séjour en cas de trop perçu. Par exemple, une connexion d’une semaine au réseau haut-débit en wifi sur son propre terminal est facturée 12 €.
Inscrit dans le schéma directeur du système d’information, ce service sera bientôt suivi de la place d’un nouveau dispositif permettant cette fois aux visiteurs et consultants, de surfer au sein de l’hôpital (salles d’attente…) en wifi depuis leurs mobiles.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.