Pédopsy : 500 enfants accueillis en consultation médico-psychologique

Ouverte en 1994, la Consultation Médico-Psychologique pour Enfants de Beaumont, unité du Service de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent du CHU de Clermont-Ferrand fête ses 15 ans et rappelle à cette occasion sa grande motivation : le souci du mieux être des 500 enfants de moins de 12 ans qu'elle reçoit chaque année. Aujourd'hui, grâce aux progrès de la psychiatrie du nourrisson, une partie de son activité est dédiée aux plus jeunes, les 0-4ans. Une conférence sur la prévention mise en oeuvre dans le cadre du plan périnatalité sera organisée le 13 novembre à 19 heures à la Faculté de médecine de Clermont-Ferrand par le Dr Françoise Molénat, pédopsychiatre, fondateur de l'Afrée*.

Ouverte en 1994, la Consultation Médico-Psychologique pour Enfants de Beaumont, unité du Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent du CHU de Clermont-Ferrand fête ses 15 ans et rappelle à cette occasion sa grande motivation : le souci du mieux être des 500 enfants de moins de 12 ans qu’elle reçoit chaque année. Aujourd’hui, grâce aux progrès de la psychiatrie du nourrisson, une partie de son activité est dédiée aux plus jeunes, les 0-4ans. Une conférence sur la prévention mise en oeuvre dans le cadre du plan périnatalité sera organisée le 13 novembre à 19 heures à la Faculté de médecine de Clermont-Ferrand par le Dr Françoise Molénat, pédopsychiatre, fondateur de l’Afrée*.

A l’écoute de ces enfants, une équipe pluridisciplinaire comprenant des médecins pédopsychiatres, mais aussi psychologue, infirmière, puéricultrice, psychomotricienne, éducatrices et éducatrices de jeunes enfants, assistante sociale, secrétaire.

Qu’il s’agisse de bébés ou d’enfants un peu plus grands, scolarisés, les parents sont toujours très directement impliqués dans la prise en charge de l’enfant. L’équipe travaille également, dans la mesure du possible et dans le respect du secret médical, en lien avec les autres professionnels de la petite enfance : CAMSP (Centre d’Action Médico-Sociale Précoce), PMI, médecins libéraux, orthophonistes, école…

Depuis quelques années, même si une part importante de l’activité de consultation se fait toujours au bénéfice des enfants de 5 à 12 ans (tranche d’âge où les difficultés scolaires représentent le principal motif de consultation), c’est en direction des plus jeunes (les 0-4 ans) que se mobilise essentiellement l’équipe. A ainsi été créée l’Unité de Soins Ambulatoires pour Jeunes Enfants (USAJE).

À cela, plusieurs raisons :

– les avancées récentes dans le domaine de la psychiatrie du nourrisson, qui s’est considérablement développée depuis ses débuts dans les années 1980, ont permis de mieux identifier et comprendre la psychopathologie du très jeune enfant et les difficultés dans les relations parents-enfants, et ainsi d’apporter, tant à l’enfant qu’à ses parents, une aide accessible et spécifique, dans une perspective de prévention et de soin ;

– la nécessité désormais communément admise d’un diagnostic et d’une prise en charge précoces des enfants autistes qui peuvent être accueillis dès le repérage des premiers symptômes vers 18 mois-2 ans( souvent un retard d’apparition du langage associé à des anomalies de la communication). Dans ce domaine, l’USAJE travaille en relation étroite avec le Centre Ressource Autisme du CHU ;

– les orientations du plan Périnatalité de 2004 qui invitent à intervenir dès la grossesse, dans le cadre d’une collaboration médico-psychologique en réseau avec les professionnels de la maternité et de la petite enfance, dans un objectif de prévention.

C’est sur ce dernier thème que le Dr Françoise Molénat est invitée, en partenariat avec le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce de Clermont, à donner une conférence à la Faculté de Médecine le 13 novembre à 19 heures, pour les professionnels de la Périnatalité et de la Petite Enfance. Françoise Molénat, pédopsychiatre, fondateur de l’Afrée, a eu une part active dans l’élaboration des nouvelles mesures gouvernementales visant à améliorer la qualité des pratiques autour de la naissance et la prévention des troubles du développement de l’enfant.

*Afrée : Association de Formation et de Recherche sur l’Enfant et son Environnement

Contact : Dr F. Noton-Durand
Pédopsychiatre, Coordinatrice de l’Unité de Soins Ambulatoires pour Jeunes Enfants
Service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent
CHU Clermont-Ferrand
USAJE : 04.73.75.21.45
CAMSP :04.73.36.10.10

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.