Personnes sourdes : Lyon fait un pas de plus vers l’accessibilité

En plein centre de Lyon, deux médecins signeurs, un interprète, une secrétaire et une aide-soignante pratiquant la langue des signes accueillent les personnes sourdes à la Clinique de Médecine Ambulatoire (CLIMA). Ils appartiennent tous à la nouvelle l’Unité d’Accueil et de Soins pour Sourds (UASS) des Hospices Civils de Lyon. Cette unité adapte l'offre de soins aux personnes sourdes et leur propose un parcours clinique cohérent.
En plein centre de Lyon, deux médecins signeurs, un interprète, une secrétaire et une aide-soignante pratiquant la langue des signes accueillent les personnes sourdes à la Clinique de Médecine Ambulatoire (CLIMA). Ils appartiennent tous à  la nouvelle l’Unité d’Accueil et de Soins pour Sourds (UASS) des Hospices Civils de Lyon. Cette unité adapte l’offre de soins aux personnes sourdes et leur propose un parcours clinique cohérent.
Depuis le 13 octobre 2014 et à l’instar des autres patients, les personnes sourdes ont la possibilité de consulter facilement des médecins généralistes. Les praticiens signeurs les reçoivent les lundis et mercredis. Ils peuvent faire appel à un interprète en langue des signes qui s’assure de la bonne compréhension des informations tant du côté du patient que du professionnel.
Si la personne sourde, si elle le souhaite, le médecin généraliste signeur peut devenir son médecin traitant.
A l’entrée de la CLIMA, une secrétaire pratiquant la langue des signes accueille le patient sourd et donne les rendez-vous, les jours de consultations. Une aide-soignante signeuse propose une aide au patient tout au long de son parcours. Une orientation visuelle est mise en place grâce à un écran d’appel dans la salle d’attente principale ainsi qu’une signalétique au sol avec des pas de couleur conduisant aux différentes salles d’attente. Si besoin, les patients sourds pourront consulter les spécialistes de la CLIMA, en présence d’un interprète : rhumatologie, médecine interne, néphrologie, endocrinologie, hématologie…. Une consultation en santé mentale sera proposée tous les 15 jours.
Précurseur en Rhône-Alpes, le CHU de Grenoble avait ouvert une unité d’accueil et de soins pour sourds en 2001;
La France compte quatre millions de personnes sourdes ou malentendantes dont environ 120 000 pratiquent la langue des signes française*.
*Source :   Sander MS, Lelievre F, Tallec A. Le handicap auditif en France : apports de l’enquête Handicaps, incapacités, dépendance 1998-1999. Études et Résultats. 2007;(589):1-8

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.