« Petits Cabinets de Curiosités » une collection insolite, drôle, étrange…

…Improbable, décalée ! Des boîtes à compartiments distribuées aux patients, soignants et participants des ateliers de ville ont été transformées en un cabinet de curiosités très personnel. Une collection de souvenirs et d’histoires à partager avec le public, du lundi 23 mai au vendredi 27 mai 2016. L’exposition « Petits Cabinets de Curiosités » s’inscrit dans le cadre des ateliers d’écriture créative qui ont lieu chaque semaine au sein du service ORL du CHU de Rennes depuis février 2013. Les textes des patients sur le thème des collections réelles ou imaginaires agrémentent cet inventaire où l’étrange côtoie l’humour.
…Improbable, décalée ! Des boîtes à compartiments distribuées aux patients, soignants et participants des ateliers de ville ont été transformées en un cabinet de curiosités très personnel. Une collection de souvenirs et d’histoires à partager avec le public, du lundi 23 mai au vendredi 27 mai 2016. L’exposition « Petits Cabinets de Curiosités » s’inscrit dans le cadre des ateliers d’écriture créative qui ont lieu chaque semaine au sein du service ORL du CHU de Rennes depuis février 2013. Les textes des patients sur le thème des collections réelles ou imaginaires viendront  agrémentent cet inventaire où l’étrange côtoie l’humour.  
Les visiteurs pourront également découvrir les anciens instruments de chirurgie exposés dans la bibliothèque d’ORL et des boîtes insolites confiées par le Conservatoire du Patrimoine Hospitalier de Rennes. Et pour encourager leur engagement créatif, les participants recevront le livre « Arts bretons avec Pascal Jaouen ».
Quelques conseils pour fabriquer un cabinet de curiosités
Collectez, comme nos ancêtres, des objets qui vous plaisent, que vous trouvez beaux, qui racontent une histoire. Et si leur histoire s’est perdue, tant mieux, inventez-en une autre. Donnez-leur un nom qui donne envie de les connaître mieux, puis rangez-les en grandes catégories : Que les choses de la nature soient nommées « naturalia » ; Que les pierres, cailloux, cristaux soient appelés « mineralia » ; Que ce qui vient des contrées les plus lointaines soit rangé parmi les « exotica » Que ce que la main de l’homme a produit soit désigné comme « artificia ». Puis disposez votre création sur une étagère, dans une vitrine, à l’abri de la poussière. Que leur nombre aille croissant ; Que des yeux étrangers les scrutent… 

Les ateliers d’écriture créative se tiennent tous les mardis dans le service ORL de l’hôpital Pontchaillou. Les patients sont invités à écrire sur des thèmes variés, allant du jardin à la nuit, en passant par la cuisine ou les sacs… Les rencontres sont animées par Céline Feillel, écrivain public de l’association « L’Atelier d’écriture ». Elle intervient au chevet des patients qui souhaitent se distraire et prendre part à une activité sensible mais aussi ludique et de détente. Céline Feillel leur propose des lectures à voix haute. Elle s’est également formée à l’écriture de récits de vie des personnes. Chaque année, elle rend compte de ces temps de création en organisant une exposition thématique qui met à l’honneur les travaux des patients.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.