PHRC : sept projets retenus pour le CHU de Nantes

Dans le cadre du volet national du PHRC 2006, sept projets présentés par le centre hospitalier universitaire de Nantes ont été retenus, chiffre qui classe l'établissement en troisième position au plan national, après Paris et Lille.

Depuis 1993, un programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) est mis en oeuvre annuellement dans les établissements publics de santé. Il permet, après sélection, de retenir et de financer des projets de recherche clinique, en fonction de thématiques de santé publique prioritaires.

Dans le cadre du volet national du PHRC 2006, sept projets présentés par le centre hospitalier universitaire de Nantes ont été retenus, chiffre qui classe l’établissement en troisième position au plan national, après Paris et Lille.

Projets reenus
– Ophtalmologie : professeur Michel Weber – Phénotypage et génotypage des patients atteints d’une amaurose congénitale de Leber ou d’une dystropie rétinienne sévère précoce en vue d’un essai clinique de thérapie génique ;

– Néphrologie : professeur Vincent Esnault – Behaviour and Cognitive evaluation for Dialyse Elderly patients (BCDE) ;

– Nutrition : professeur Dominique Darmaun – Effets à long terme d’une nutrition hyperprotéique en période néonatale chez le nouveau-né atteint de retard de croissance intra-utérin ;

– Hématologie clinique : docteur Jacques Delaunay – Étude multicentrique de phase III randomisée ouverte testant l’efficacité du gemtuzumab (MYLOTARG) en association avec la chimiothérapie intensive chez les patients de 18 à 60 ans atteints de leucémie aiguë myéloblasique avec cytogénique intermédiaire ;

– Oncologie pédiatrique : docteur Françoise Méchinaud – International collaborative treatment protocol for infants under one year with acute lymphoblastic or biphenotypc leukomia,

– Hématologie biologique : professeur Hervé Avet-Loiseau – Étude de pharmacogénomique intégrée visant à prédire chez les patients atteints de myélome multiple inclus dans le protocole IFM 2005-01, la réponse aux traitements d’induction Velcade-Dexaméthoasone ou VAD

– Oncologie digestive : professeur Jean-Paul Galmiche – Coloscopie par vidéocapsule versus coloscopie standard. Comparaison intra-individuelle chez le sujet à risque moyen ou élevé de cancer colorectal.

En complément du PHRC, l’institut du thorax a été sélectionné par l’Inserm et le ministère de la Santé pour faire partie des cinq centres thématiques de recherche et de soins (CTRS) retenus au plan national.

Pour plus d’information : href= »http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/phrc2006/sommaire.htm » target= »_blank »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.