Pôle logistique et restructuration au CHU

Ce concept moderne, déjà mis en place dans de nombreux centres hospitaliers métropolitains, pourra dans quelques temps être opérationnel au CHU de Pointe-à-Pitre. Il s'agit en fait de regrouper dans un même lieu, situé hors de l'enceinte de l'hôpital mais dans un périmètre proche, l'ensemble de la production logistique et partiellement énergétique du C.H.U.

Cette démarche présente de nombreux avantages, tant pour l’organisation le fonctionnement et la modernisation des services logistiques, que pour la possibilité de libérer l’espace précieux indispensable au démarrage de la restructuration en site occupé, (Urgences, réanimation, brûlés, laboratoires, etc.)
Parallèlement, les travaux sur les sites opératoires, la stérilisation et le rez-de-chaussée de la maternité seront conduits.

Le futur pôle logistique sera organisé autour de moyens communs constitués par une aire d’échange qui assurera :

· La réception des denrées et produits livrés par les fournisseurs.
· Le lavage et la désinfection des praticables (chariots, armoires, conteneurs, navettes isothermes?) utilisés pour la livraison des commandes aux unités fonctionnelles.
· Le stockage des produits hors stock et des commandes préparées.
· Le départ des praticables de livraison vers les unités fonctionnelles.
·L’évacuation des déchets et des différents emballages issus des fonctions logistiques composantes du pôle logistique.
Cette aire d’échange sera équipée de quais couverts pouvant être fermés par des portes séquentielles motorisées. Les quais seront eux-mêmes équipés de ponts encastrés ajustables et de soufflets de raccordement.

Autour de cette aire d’échange seront regroupées les différentes entités logistiques qui constituent le pôle :

· La blanchisserie, pour la fonction traitement linge,
· L’unité centrale de production culinaire, (U.C.P.C.) pour la production des repas de la fonction restauration.
· Le magasin central pour la réception des produits, le stockage sur palettes, la préparation des commandes et la livraison aux unités fonctionnelles.
· L’archivage des dossiers médicaux et administratifs inactifs.
· Les locaux de la Direction des Services Economiques.
· Les locaux communs au personnel.
· Le logement du gardien.
· Les locaux techniques.
Les unités de production et de stockage seront gérées par des logiciels informatiques appropriés.
Les transports entre le « logipole » et les unités fonctionnelles seront de type « dédié », chaque entité logistique assurant ses transports par des moyens propres appropriés ( camions, camionnettes, camions frigorifiques? )
Outre les circuits de livraisons standards, chaque entité logistique, devra intégrer la notion de livraison d’urgence pour répondre aux nécessités de l’instant.

Le pôle logistique sera desservi en énergies par une centrale d’énergie regroupant :

· La livraison électrique moyenne tension, le transformation moyenne/basse tension, l’armoire électrique basse tension et le secours par groupes électrogènes.
· L’alimentation et le comptage de l’eau avec si nécessaire le traitement de l’eau (eau adoucie pour les chaudières, la blanchisserie?)
· La production d’air comprimé,
· La production de vapeur pour les appareils de cuisson de l’U.C.P.C. et la blanchisserie.
· Les groupes de production de froid.

Tout autour de ce pôle logistique, des aires de parking sont prévues pour 150 voitures ainsi que l’évolution des gros porteurs et les emplacements de stationnement des porte-conteneurs de 40 pieds.

L’ensemble du terrain sera clôturé et l’entrée unique sera contrôlée par un gardien logé sur site (logement de fonction)
L’évacuation contrôlée (rejets de blanchisserie?) les voiries et réseaux divers, ainsi que le traitement des espaces verts, assureront la viabilisation du site et de son pôle logistique.

Le montant des travaux pour l’ensemble du pôle logistique est estimé à 100 Millions de Francs.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Panneau photovoltaïque

Le CHU durable, ou la nécessité de se tourner vert l’avenir

Installation de panneaux photovoltaïques, réduction des déchets, plan d’actions quinquennal etc. Comme d’autres établissements en France, et dans une période de nécessaire appropriation de solutions durables, le CHU de Clermont-Ferrand a pris le train en marche de l’éco-responsabilité. Si beaucoup reste à faire, quelques initiatives sont déjà à mettre à son crédit.

Chirurgie de l’obésité : une nouvelle expérimentation pour accompagner les patients aux HCL

Le Centre Intégré de l’Obésité des Hospices Civils de Lyon et la clinique Les Lilas Bleus participent, aux côtés des CHU de Toulouse et de Lille, à la mise en œuvre de l’expérimentation Article 51 national « Baria-Up », pour une durée de cinq ans. Ce premier parcours d’accompagnement de longue durée pour la chirurgie de l’obésité a accueilli en février ses deux premiers patients.