Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Politique d’achat : une relation aux fournisseurs améliorée

Premier employeur de Lorraine avec plus de 9 000 professionnels dont 1 000 médecins, le CHRU de Nancy a accueilli 730 000 malades en 2014. Son budget annuel s'élève à plus de 700 millions d’euros (salaires, charges à caractère médical et hôtelier, frais financier). Parmi ces dépenses, 217 millions d’euros ont été affectés à l’achat de biens et de services dont la moitié ont porté sur des produits et dispositifs pharmaceutiques.

Premier employeur de Lorraine avec plus de 9 000 professionnels dont 1 000 médecins, le CHRU de Nancy a accueilli 730 000 malades en 2014. Son budget annuel s’élève à plus de 700 millions d’euros (salaires, charges à caractère médical et hôtelier, frais financier). Parmi ces dépenses, 217 millions d’euros ont été affectés à l’achat de biens et de services dont la moitié ont porté sur des produits et dispositifs pharmaceutiques. Près de 50 % des 2 000 fournisseurs du CHRU de Nancy sont implantés en Lorraine. Et 40% des achats se font dans le cadre d’un groupement. Aujourd’hui, l’établissement s’engage à simplifier l’accès des entreprises à la commande publique
 
La Direction des Achats et des Approvisionnements, également composée de la cellule des marchés, oriente et organise la politique d’achat du CHRU de Nancy, en cohérence avec le projet d’établissement et le plan de refondation. Elle a vocation à animer et structurer les relations avec les fournisseurs et prestataires de service. Le tout dans un objectif partagé d’efficience et de performance économique. Désirant faciliter  l’accès des entreprises à la commande publique, le CHRU va déployer une série de mesures :
 
– Décomposition des marchés importants en lots.
 
Plafonnement des exigences relatives à la capacité financière de l’entreprise : le chiffre d’affaires annuel requis ne doit pas être supérieur au double du montant du marché.
 
Allègement du dossier de candidature : attestation sur l’honneur, seul le candidat retenu devra fournir les pièces justificatives.
 
Simplification dans le dispositif MPS  (Marché Public Simplifié) : les entreprises candidatent par voie électronique, avec leur numéro SIRET. La signature électronique n’est plus requise lors du dépôt.
 
Tout opérateur économique peut consulter les avis de publicité, télécharger les dossiers de consultation du CHRU de Nancy et déposer sa candidature et son offre, par voie électronique  via l’adresse internet : http://www.achats-hopitaux.com/.

Le CHRU de Nancy garantit un paiement versé à moins de 50 jours.
 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Première greffe française de larynx : récit d’une performance lyonnaise

Pour la première fois en France, un larynx a été greffé sur une femme les 2 et 3 septembre dernier. Deux mois et demi après cette opération spectaculaire qui a mobilisé douze chirurgiens issus des Hospices Civils de Lyon et autres CHU français durant vingt-sept heures, le CHU lyonnais communique sur le sujet. Quant à la patiente âgée de 49 ans, elle pourrait retrouver durablement l’usage de la parole vingt ans après l’avoir perdue.

Etudes de Médecine : Romuald Blancard ou l’un des visages de l’ouverture du 2e cycle à la Réunion

Depuis septembre, il fait partie de la première promotion d’étudiants en médecine de quatrième année de La Réunion. Pour Réseau CHU, Romuald Blancard a accepté de nous parler de l’ouverture du deuxième cycle des études médicales sur son île, mais pas seulement. Son parcours atypique, son stage en psychiatrie, ses rêves jamais trop grands etc. ont été abordés dans les locaux du nouveau campus bioclimatique de Sainte-Terre. Sans langue de bois.

Le CHU de La Réunion a pris la vague rose

La seizième édition de la Run Odysséa Réunion s’est tenue les 4 et 5 novembre sur le site de l’Étang-salé, dans l’ouest de la Réunion, et ce malgré une météo capricieuse qui a bien failli compromettre l’opération. 275 000 euros ont été récoltés. Un succès auquel est associé le CHU de la Réunion, partenaire pour la première fois cette année, et dont le baptême de l’eau a été placé sous le signe de la prévention. Reportage.