Pose de la 1ère pierre de l’Hôpital Couple Enfant

Jean Castex, Directeur de l'Hospitalisation et de l'Organisation des Soins, a posé le 20 janvier 2006, la première pierre de l'Hôpital Couple Enfant. Axe stratégique du Projet d'Etablissement du CHU de Grenoble, l'Hôpital Couple Enfant répond aux besoins de modernisation de l'offre de soins, du développement, de l'enseignement et de la recherche dans l'ensemble des disciplines de pédiatrie et périnatalité.

Jean Castex, Directeur de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins, a posé le 20 janvier 2006, la première pierre de l’Hôpital Couple Enfant. Axe stratégique du Projet d’Etablissement du CHU de Grenoble, l’Hôpital Couple Enfant répond aux besoins de modernisation de l’offre de soins, du développement, de l’enseignement et de la recherche dans l’ensemble des disciplines de pédiatrie et périnatalité.

Situé sur la partie haute pavillonnaire du site Nord du CHU, le nouvel établissement regroupera tous les services et départements travaillant en complémentarité : gynécologie-obstétrique, pédiatrie médicale et chirurgicale, néonatalogie, génétique, rééducation, imagerie et anesthésie pédiatriques. Le regroupement de l’ensemble de ces activités permettra de répondre totalement aux critères de qualité d’une maternité de niveau III c’est-à-dire à la prise en charge du haut risque périnatal.

A ce titre, l’Hôpital Couple Enfant constituera dans le domaine de la pédiatrie et de la périnatalité, le centre de recours et de référence de l’agglomération grenobloise, du sillon alpin et de la région Rhône-Alpes, s’appuyant sur l’engagement fort du corps médical dans les réseaux de santé.

La construction de l’Hôpital Couple Enfant confiée au Cabinet parisien SCAU (architectes Aymeric Zublena – Bernard Cabannes), s’organise en deux pôles : le pôle périnatalité correspond à la première tranche de travaux, le pôle pédiatrie à la seconde. Le bâtiment, à la composition claire et à échelle humaine, avec une entrée accueillante et lumineuse, utilise des matériaux intégrés aux constructions existantes. L’aménagement du site prévoit des espaces verts généreusement dimensionnés et des accès lisibles et différenciés (urgences, piétons, véhicules).

Les choix architecturaux simples, fonctionnels, intégrant une logique de soins, vont permettre une qualité d’accueil et d’hébergement adaptée aux attentes des enfants et des parents : amélioration de l’accueil des urgences, une majorité de chambres individuelles, des chambres dites « Kangourou » permettant d’hospitaliser ensemble les mamans et leurs enfants prématurés, une plus grande capacité d’accueil, un meilleur accès aux structures d’information, de conseil et de prise en charge grâce au rapprochement des activités.

L’opération dont le coût prévisionnel, toutes dépenses confondues, s’élève à 80 millions d’euros, bénéficie d’une aide importante à l’investissement dans le cadre du plan Hôpital 2007, au titre de la programmation régionale.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.