Pose de la 1ère pierre du futur bâtiment ORL, ophtalmologie

Dans le cadre de la restructuration du site de Morvan, le CHR construit un nouveau site de 3 495 m² où seront regroupés les consultations, les plateaux techniques, postes de commandement médicaux d'ophtalmologie et d'ORL du pôle organe des sens. Le bâtiment abritera aussi une extension de la maternité. Les travaux ont débuté en janvier par des opérations de terrassement et de réseaux et seront achevés avant la fin 2013. Une attention particulière a été portée à la dimension sociale et environnementale de ce chantier.

Dans le cadre de la restructuration du site de Morvan, le CHR construit un nouveau site de 3 495 m² où seront regroupés les consultations, les plateaux techniques, postes de commandement médicaux d’ophtalmologie et d’ORL du pôle organe des sens. Le bâtiment abritera aussi une extension de la maternité. Les travaux ont débuté en janvier par des opérations de terrassement et de réseaux et seront achevés avant la fin 2013. Une attention particulière a été portée à la dimension sociale et environnementale de ce chantier.
 
Le CHRU engagé dans une démarche responsabilité sociale des entreprises (RSE)
Brest est le 1er centre hospitalier en France à s’engager dans une démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale. Le CHRU a ainsi porté une grande attention à ce que le chantier soit une opportunité d’insertion professionnelle en faveur de personnes considérées comme prioritaires au regard des politiques publiques de l’emploi (chômeurs de longue durée, jeunes sans qualification).
 
Le nouveau bâtiment est construit selon les normes "très haute performance énergétique" (THPE) et permettra de diminuer de 20% la consommation d’énergie par rapport à la réglementation thermique actuelle (le label de bâtiment de basse consommation (BBC) ne s’appliquant pas encore aux établissements de santé).
Les apports solaires seront limités par la mise en place de brise soleil verticaux extérieurs.
Les peintures utilisées sont à faible taux de Composés Organiques Volatiles (COV) et bénéficie de l’éco label. Les déchets seront gérés suivant les recommandations de l’ADEME (tri sélectif sur chantier, traçabilité). Les locaux de passage et les circulations seront équipés de détecteurs de présence.
 
Un financement soutenu par le plan Hôpital 2012
La construction de ce nouveau bâtiment représente un investissement total de 13.3 millions
d’euros. Cet investissement est pris en charge de la manière suivante :
– 45% au titre d’une subvention Hôpital 2012
– 29% par emprunts
– 26% par autofinancement CHRU
 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.