Pose d’un implant en céramique chargé en antibiotique : 1ère mondiale à Limoges

Nouveau succès* pour Limoges qui vient de signer la 112ème première mondiale en CHU avec la pose d'un implant céramique contenant un antibiotique afin de lutter contre l'infection chronique dont souffrait un patient. Cet exploit est à mettre à l'actif de la collaboration entre le CHU de Limoges et la société I.Ceram.
Nouveau succès* pour Limoges qui vient de signer la 112ème première mondiale en CHU avec la pose d’un implant céramique contenant un antibiotique afin de lutter contre l’infection chronique dont souffrait un patient. Cet exploit est à mettre à l’actif de la collaboration entre le CHU de Limoges et la société I.Ceram.
Monsieur M, âgé de 68 ans, diabétique et souffrant d’une bronchite chronique a développé une médiastinite (infection du médiastin, zone anatomique en arrière du sternum) suite à un quadruple pontage coronarien. Ce patient est resté hospitalisé durant dix mois  avec une plaie béante au thorax et plusieurs complications graves (choc septique, plusieurs arrêts cardiaques). Les traitements traditionnels se révélant inefficaces, le Dr François Bertin, chirurgien thoracique et cardio-vasculaire au CHU de Limoges s’est alors rapproché de la société I.Ceram pour concevoir un implant en céramique d’alumine à structure poreuse à chargée en antibiotique, 100% biocompatible et réhabitable, le Ceramil®. Cette prothèse présente le double avantage de protéger l’implant du risque infectieux et de délivrer durant 4 jours l’antibiotique, la gentamicine, au cœur du risque infectieux, sécurisant ainsi les premières étapes de la cicatrisation. 
Avec l’accord des autorités de tutelle, le Dr Bertin a implanté la nouvelle prothèse. Un succès ! "20 jours après l’opération,le patient a pu rentrer chez lui. Il va parfaitement bien et mène une vie normale, avec simplement un peu de rééducation à l’effort", a-t-il confié au Figaro du 3 novembre 2016.

Cette intervention marque une étape déterminante dans la chirurgie des infections osseuses.
Aujourd’hui les équipes veulent aller plus loin et travaillent à la mise au point d’un traitement chirurgical innovant dans le cas d’infections et de métastases osseuses. 
Découvrez les explications en images 
*En mars 2015, un premier exploit avait été accompli avec l’implantation d’un sternum  complet en céramique d’alumine poreuse CERAMIL sur une patiente atteinte d’un cancer.  Cette première mondiale avait déjà été réalisée par le docteur François Bertin au CHU de Limoges.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.