Pr Eric Alamartine élu à l’unanimité à la tête de la Commission Médicale d’Etablissement (CME)

Le Pr Eric Alamartine (53 ans), chef du service de Néphrologie, Dialyse et Transplantation rénale et chef du pôle HINDTRA (Anesthésie – Réanimation – Néphrologie – Dialyse – Transplantation – Maladies infectieuses et Hygiène) et le Dr Odile NUIRY (52 ans), pharmacienne, chef de service – Pharmacie DMS (Dispositifs Médicaux Stériles), ont tous deux été élus à l'unanimité, respectivement à la présidence et à la vice-présidence de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du CHU de Saint-Etienne.

Le Pr Eric Alamartine (53 ans), chef du service de Néphrologie, Dialyse et Transplantation rénale et chef du pôle HINDTRA (Anesthésie – Réanimation – Néphrologie – Dialyse – Transplantation – Maladies infectieuses et Hygiène) et le Dr Odile NUIRY (52 ans), pharmacienne, chef de service – Pharmacie DMS (Dispositifs Médicaux Stériles), ont tous deux été élus à l’unanimité, respectivement à la présidence et à la vice-présidence de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) du CHU de Saint-Etienne.
Les mandats de président et vice-président de CME sont de quatre ans.
Le directeur général, le doyen de la Faculté de Médecine et le nouveau président de la CME ont affirmé en commun leur volonté d’assurer en bonne entente la gouvernance et la coordination efficace des différentes composantes du CHU.
En un an, le CHU de Saint-Etienne aura renouvelé ses trois principaux dirigeants : doyen en octobre 2010, directeur général en août 2011 et président de CME en novembre 2011.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.