CHU de demain/Episode7–Pr Jean Sibilia: «Recherche-innovation et formation, nos priorités pour le CHU de demain»

A 4 mois de la remise de leur rapport au gouvernement le 14 décembre prochain, les doyens des facultés de médecine ont déjà bien avancé leur copie sur le "CHU de demain". A leur tête, le Pr Jean Sibilia, doyen de la faculté de médecine de Strasbourg évoque les grandes lignes du projet qui se dessine.
A 4 mois de la remise de leur rapport au gouvernement le 14 décembre prochain, les doyens des facultés de médecine  ont déjà bien avancé leur copie sur le "CHU de demain". A leur tête, le Pr Jean Sibilia, doyen de la faculté de médecine de Strasbourg évoque les grandes lignes du projet qui se dessine.  
"Notre idée est celle d’un CHU capable de construire une véritable dynamique de recherche en territoire et d’être le coordinateur d’actions de formation sur le terrain, en intégrant tous les enjeux de la médecine de demain", a ainsi résumé le Pr Sibilia, président de la Conférence des doyens des facultés de médecine.

Pour rappel, le rapport, co-rédigé par les 6 conférences des directeurs généraux de CHU, des présidents de CME de CHU, des doyens des facultés de médecine, des présidents d’université, des doyens des facultés de pharmacie et des doyens des facultés de chirurgie dentaire, sera présenté le vendredi 14 décembre 2018 à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. 
Ce document fondateur, demandé à l’occasion des 60 ans des CHU, a pour objet de proposer une vision rénovée du modèle hospitalo-universitaire. 
Betty Mamane 
A lire aussi :

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.