Premier IRM3 TESLA installé en Bretagne

Le CHU de Rennes a inauguré le 10 février 2005 son IRM 3 Tesla. Le CHU de Rennes fait partie des premiers établissements de santé français à disposer d'un appareil de haute technologie.

Le CHU de Rennes a inauguré le 10 février 2005 son IRM 3 Tesla. Le CHU de Rennes fait partie des premiers établissements de santé français à disposer d’un appareil de haute technologie.

L’IRM 3 Tesla représente actuellement le niveau technologique le plus élevé de ce type d’équipement. Cette nouvelle génération d’IRM est appelée à connaître un développement rapide. A l’heure actuelle il n’y a que 4 ou 5 CHU qui disposent, ou sont en cours d’acquisition d’une IRM 3 Tesla.

L’IRM 3 Tesla est novatrice dans le domaine neurologique pour améliorer la résolution spatiale(détecter de très petites lésions), développer l’image fonctionnelle, développer la spectroscopie (meilleure caractérisation tissulaire dans les maladies tumorales) mais également pour les pathologies abdominales, cardio vasculaires, et de l’appareil locomoteur.

En investissant dans une IRM 3 Tesla de marque Philips (2 millions d’euros) le CHU de Rennes maintient son positionnement dans un rôle de référence régionale et d’innovation conformément au projet d’établissement. Le potentiel de l’appareil permet à la fois d’assurer l’activité de « routine » et de stimuler la recherche clinique. L’acquisition de cet équipement présente un intérêt particulier dans le domaine des neuro sciences.

L’acquisition de l’IRM 3 Tesla s’inscrit dans le contexte de création , en octobre 2004, d’un département unique de radiologie et d’imagerie médicale regroupant la fédération d’imagerie médicale de Pontchaillou (Pr CARSIN) et le département de radiologie et d’imagerie médicale de l’Hôpital sud (Pr DUVAUFERRIER).
L’IRM 3 Tesla remplace une IRM 1.5 et surtout complète le parc d’équipement haut de gamme du département de radiologie et d’imagerie médicale.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.