Presbytie supprimée par une méthode 100 % laser : une 1ère en France

A Marseille, le service d'ophtalmologie de la Timone, dirigé par le Pr Bernard Ridings, propose un procédé thérapeutique innovant qui supprime les effets de la presbytie. Il est l'un des rares services dans le monde à pouvoir pratiquer ce traitement et le seul centre hospitalier en France.

Timone : une méthode révolutionnaire pour supprimer la presbytie

A Marseille, le service d’ophtalmologie de la Timone, dirigé par le Pr Bernard Ridings, propose un procédé thérapeutique innovant qui supprime les effets de la presbytie. Il est l’un des rares services dans le monde à pouvoir pratiquer ce traitement et le seul centre hospitalier en France.

La technique micro-chirurgicale en question, intitulée « Intracor », consiste, à l’aide du « laser Femtoseconde », à traiter la cornée sans provoquer de lésions à la surface de l’oeil , et sans avoir à découper un volet cornéen, comme l’obligent les techniques actuelles. Le chirurgien remodèle la cornée en créant des cercles composés de bulles de cavitations pour augmenter la profondeur du champ de vision et corriger ainsi les anomalies de la presbytie. Cette technique, en plus de son efficacité, réduit grandement les risques et les effets secondaires par rapport aux techniques invasives.

Cette nouvelle méthode qualifiée de « révolutionnaire » n’est possible actuellement qu’avec le modèle de « femtoseconde » dont dispose le service d’ophtalmologie de la Timone. Ainsi, depuis début 2009 plusieurs patients ont pu bénéficier de cette intervention avec des résultats concluants. A l’issue de l’opération , ces derniers n’ont plus besoin de verres correcteurs ni de lentilles.

La presbytie
C’est la modification de la vision liée à l’âge caractérisée par une baisse de l’acuité visuelle de près. Quant on est atteint de presbytie, l’image se forme derrière la rétine, le cristallin n’étant plus capable d’accommoder, la vision de près est floue, celle de loin est bonne. Cette anomalie affecte 100% de la population de plus de 50 ans.

Laser « femtoseconde »
Le Laser femtoseconde réduit le risque de complication et simplifie le geste chirurgical par un paramétrage informatique extrêmement précis. L’intervention, pilotée par ordinateur, permet une découpe précise au micron près (1/1000ème de mm), et parfaitement reproductible. La chirurgie réfractive est une technique qui permet de réduire la puissance des verres de lunette nécessaires pour voir net de loin et/ou de près. Elle est actuellement si précise qu’il est le plus

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.