Prévention de la maltraitance des personnes âgées et des handicapés

Signature d'une charte de partenariat entre l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l'Association Gérontologique de l'Essonne (AGE), le 24 mai 2002, à l'hôpital Broussais en présence de messieurs Antoine Durrleman, Directeur Général de l'AP-HP et Bernard Duportet, Président de l'AGE.

Prévenir, détecter et prendre en charge la maltraitance des personnes âgées et des personnes handicapées, tant à domicile qu’en institution, est une priorité pour l’AP-HP.

Dans le cadre de son projet gérontologique, l’AP-HP souhaite développer une politique de prévention, de suivi et de traitement de la maltraitance auprès des populations âgées et handicapées. L’AGE contribue, pour sa part, depuis trois ans, à la mise en oeuvre d’une politique similaire au niveau du département de l’Essonne. Elle est par ailleurs chargée d’une étude régionale pilote sur ce thème dans le cadre du programme régional de santé « personnes âgées » supervisée par la DRASS Ile de France.

La signature d’une charte entre les deux partenaires va permettre de répondre à trois objectifs :

– Définir des procédures de recueil et de suivi des situations de maltraitance au sein de l’AP-HP élaborées par un groupe de travail pluridisciplinaire associant représentants de l’AP-HP et de l’AGE.
– Mettre en place une politique de sensibilisation et de formation auprès de tous les acteurs de l’AP-HP intervenant dans le champ gérontologique. Cette politique sera axée sur toutes les formes de maltraitance et conduira à l’élaboration d’un plan d’actions pluriannuel.
– Concevoir et mettre en oeuvre, au niveau régional, un dispositif d’acquisition et de traitement sécurisé de données de signalement. Le service informatique de l’AP-HP apportera sa compétence en matière de recueil de données.

Une évaluation des opérations de ce dispositif en termes de qualité et de résultats est prévue.

L’AP-HP, soucieuse de la prise en charge globale de la personne âgée et de la personne handicapée a déjà adopté dans son plan stratégique deux programmes d’actions prioritaires concernant ces populations.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.