Prévention et lutte contre les violences faites aux femmes

Le CHU de Rennes est partenaire du Protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes ; violences souvent intra familiales et perpétrées en raison même du sexe de la victime. Face à ces agressions les femmes ne choisissent pas toutes les mêmes aides.

Le CHU de Rennes est partenaire du Protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes ; violences souvent intra familiales et perpétrées en raison même du sexe de la victime. Face à ces agressions les femmes ne choisissent pas toutes les mêmes aides.

Certaines souhaitent un constat de leurs blessures, d’autres un conseil juridique, d’autres encore une simple écoute. De leur choix dépend la structure qui les accueille et cela peut se faire au détriment d’une prise en charge « globale ».
Les structures sont nombreuses (policière, judiciaire, médicale, associative…) mais elles ne travaillent pas toujours en réseau et les femmes se perdent entre les divers acteurs.

Pour une meilleure visibilité et pour plus d’efficacité, la Commission départementale d’action contre les violences faites aux femmes a travaillé à la rédaction d’un « Protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes ». Ce Protocole a été signé le 20 juin 2006, sous l’autorité de Madame Bernadette Malgorn, préfète d’Ille et Vilaine, préfète de Région.
Le CHU compte parmi les signataires au titre de la plateforme constituée par les trois portes d’entrée habituelles de ces femmes : le service d’accueil des urgences, le service de médecine légale et le service social.
La plateforme, consciente de l’existence de bien d’autres portes d’entrée au CHU, s’est engagée, au sein de la Commission, à des actions de sensibilisation, voire de formation pour tout personnel de santé susceptible d’y être intéressé.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.