Priorité à la recherche et à la prévention pour le premier Gérontopôle

Après la création d'une Fédération des Centres de mémoire de recherche et de ressource du Sud de la France, Toulouse mutualise à nouveau les énergies autour des maladies du vieillissement en créant le premier gérontopôle.

Après la création d’une Fédération des Centres de mémoire de recherche et de ressource du Sud de la France, Toulouse mutualise à nouveau les énergies autour des maladies du vieillissement en créant le premier gérontopôle. Ce grand projet a été entériné par les ministres Xavier Bertrand et Philippe Bas.

Le Pr Bruno Vellas, coordonnateur du pôle gériatrie-gérontologie du CHU de Toulouse, a été nommé responsable de ce projet qui donne la priorité à la recherche et à la prévention.

3 objectifs ont été précisés dans la lettre de mission

– la recherche clinique et les essais sur les molécules innovantes, en particulier dans le domaine de la maladie d’Alzheimer,

– le développement d’une politique de prévention de la dépendance autour de l’institut du vieillissement et sur la base de recherches épidémiologiques et de grands essais de prévention,

– le développement de la recherche relative à la prise en charge au sein des filières gériatriques en relation avec les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.