Prise de rendez-vous en ligne : l’AP-HP + accessible

7 établissements de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris offrent à leurs consultants la possibilité de prendre un rendez-vous en ligne. Avec cette nouvelle offre, l’AP-HP franchit un pas de plus vers le numérique. Le système va se déployer progressivement jusqu’en juin 2018 pour faciliter les démarches de milliers de millions de personnes qui chaque année prennent rendez-vous auprès de l’un des 9 000 médecins exerçant dans l’un des 39 hôpitaux de l’AP-HP.
7 établissements de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris offrent à leurs consultants la possibilité de prendre un rendez-vous en ligne. Avec cette nouvelle offre, l’AP-HP franchit un pas de plus vers le numérique. Le système va se déployer progressivement jusqu’en juin 2018 pour faciliter les démarches de milliers de millions de personnes qui chaque année prennent rendez-vous auprès de l’un des 9 000 médecins exerçant dans l’un des 39 hôpitaux de l’AP-HP
La prise de rendez-vous en ligne est d’ores et déjà disponible pour les hôpitaux Antoine-Béclère, Bicêtre, Paul-Brousse, Rothschild, Saint-Antoine, Tenon et Trousseau ainsi que pour plusieurs services de l’hôpital européen Georges Pompidou et bientôt à l’hôpital Avicenne.  En cible, 1,2 millions de rendez-vous seront pris en ligne chaque année, soit environ 30% des 4 millions de consultations annuelles de l’AP-HP. A ce jour, plus de 3 500 rendez-vous ont déjà été pris en ligne confirmant ainsi la forte attente des patients.
Cette offre vient en complément des modes de prise de rendez-vous habituels. Elle inclut des SMS ou emails de rappel qui permettent au patient de modifier ou d’annuler les rendez-vous, même au dernier moment. Il s’ensuit un gain de temps pour les professionnels de santé et une réduction du nombre de rendez-vous non honorés. Quant aux médecins de ville, ils peuvent prendre rendez-vous à l’hôpital pour le compte de leurs patients. La mise en place de créneaux dédiés pour les médecins partenaires de l’AP-HP est à l’étude.
La prise de rendez-vous en ligne à l’AP-HP est accessible 24h/24 et 7j/7 depuis tous types de supports (mobile, ordinateur et tablette) et depuis les applis mobiles. Une interface informatique a été construite avec le module de gestion des rendez-vous d’Orbis, le dossier patient informatisé de l’AP-HP.
L’AP-HP numérique
La prise de rendez-vous en ligne vient compléter d’autres services en ligne déjà proposés par l’AP-HP comme :
La préadmission administrative en ligne permettant de remplir son dossier avant une hospitalisation ou une consultation ; 
Le paiement des frais médicaux en ligne ; 
Le wifi patient gratuit disponible dans 36 des 39 sites de l’AP-HP en complément du wifi pour les professionnels ;  
Des applications mobiles disponibles sur les magasins d’applications iTunes Store (iOS) et Google Play (Android) : « AP-HP Patient » l’appli mobile d’information et de service à destination des patients, « AP-HP Pro », l’appli mobile d’information et de service des professionnels de l’AP-HP et d’autres applications métier comme « Livret douleur », « Chirurgie du foie » ou « Reco thromboses » ;
Le nouveau site « Concours » qui permet d’enregistrer et de valider sa demande d’inscription aux concours organisés par l’AP-HP.  
Les CHU numériques
Plusieurs CHU proposent des rendez-vous en ligne et les solutions retenues varient d’une structure à l’autre. 

Toulouse s’est doté de « Clic&consult », outil développé et déployé en interne il y a plus de 2 ans, remplacé progressivement par « My CHU », solution développée par les HCL.
Marseille a opté pour une solution interne de demande de rdvs en ligne, d’abord sur l’imagerie (300 connections/jour) entre octobre et décembre 2016, le déploiement est en cours sur d’autres spécialités depuis janvier 2017
Lille a mis au point une demande de rendez-vous via un formulaire internet pour toutes les spécialités. Le déploiement Doctolib est en cours pour la prise de rendez-vous en ligne.
Clermont-Ferrand retient la solution Doctolib, les tests sontprévus sur deux secteurs en novembre 2017.
Nancy : 2 services proposent aux patients de faire une demande de rendez-vous via un formulaire internet. Le pôle gynéco-obstétrique va déployer une prise de rendez-vous en ligne au dernier trimestre 2017.
Poitiers programme le déploiement de la solution IdeoLink de Maincare au dernier trimestre 2017.
Nîmes opte pour la solution des HCL, baptisée « Clic&CHU » 
Angers dispose d’une demande de rdvs via un formulaire internet pour 2 spécialités.
Metz-Thionville a mis en ligne une demande de rdvs via un formulaire pour les examens d’imagerie.
Rennes s’est doté d’une demande de rdvs via un formulaire internet pour 6 spécialités  et étudie la prise de rendez-vous en ligne. 
Reims a un projet de déploiement du logiciel patient Easily avec prise de rendez-vous en ligne fin 2018
Caen prévoie une mise en œuvre en 2018
Orléans étude en cours

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.