Prothèse de genou en ambulatoire : le CHU Amiens-Picardie pionnier

Le 14 décembre 2015, un patient de 67 ans souffrant d’une gonarthrose fémoro-tibiale interne (arthrose caractérisée par l'usure des cartilages de la face interne de l'articulation du genou) a bénéficié de la pose en ambulatoire d'une prothèse unicompartimentale du genou. Entré le matin, il a été opéré vers 10 h. Aujourd'hui le patient se porte bien. Le CHU Amiens-Picardie est un des tout premiers établissements français à réaliser cette intervention en ambulatoire.

Le 14 décembre 2015, un patient de 67 ans souffrant d’une gonarthrose  fémoro-tibiale interne (arthrose caractérisée par l’usure des cartilages de la face interne de l’articulation du genou) a bénéficié de la pose en ambulatoire d’une prothèse unicompartimentale du genou. Entré le matin, il a été opéré vers 10 h. L’intervention a duré 1 heure et le patient a pu regagner son domicile en fin d’après-midi. Il est reparti en marchant à l’aide de deux cannes. Il bénéficie, comme dans toutes les prises en charge ambulatoires, d’un suivi particulier. Aujourd’hui le patient se porte bien. Le CHU Amiens-Picardie est un des tout premiers établissements français à réaliser cette intervention en ambulatoire.
Après la pose d’une prothèse totale de hanche en août dernier en ambulatoire (première en CHU), les équipes du service d’Orthopédie du CHU Amiens-Picardie continuent à progresser et à innover.  Le Professeur Gabrion, Chirurgien orthopédique, a pu réaliser une nouvelle pose de prothèse en ambulatoire grâce à une étroite collaboration avec les anesthésistes et l’équipe paramédicale.
Cette chirurgie orthopédique bénéficie de techniques chirurgicales et d’anesthésies particulières. Grâce à ces avancées, les équipes réussissent à maîtriser la douleur post-opératoire, à limiter les pertes sanguines et le patient peut reprendre la marche beaucoup plus tôt
L’adoption très rapide de ces avancées par les équipes du CHU Amiens-Picardie garantissent aux patients picards des soins de haute technicité dans un environnement toujours plus confortable.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.