Prothèse de genou, le « smartpistolet » façonne l’os en décuplant ses performances, une exclusivité lyonnaise

James Bond n'aurait pas renié un tel accessoire mais cette arme du futur n'est rien d'autre qu'un "smartpistolet" d'une précision extrême utilisé en orthopédie par les chirurgie lyonnais. Le petit robot sculpteur imaginé aux USA, collabore efficacement avec le service de chirurgie orthopédique de l’hôpital de la Croix Rousse (Hospices Civils de Lyon) pour rendre l’intervention la moins invasive possible. Le système Navio®* enlève la part d’aléatoire de la main de l’opérateur, il augmente les performances et la précision chirurgicales, minimise les incisions, réduit la cicatrice du patient et accélère sa récupération.
James Bond n’aurait pas renié un tel accessoire mais cette arme du futur n’est rien d’autre qu’un "smartpistolet" d’une précision extrême utilisé en orthopédie par les chirurgie lyonnais.  Le petit robot sculpteur imaginé aux USA, collabore efficacement avec le service de chirurgie orthopédique de l’hôpital de la Croix Rousse (Hospices Civils de Lyon) pour rendre l’intervention la moins invasive possible.  Le système Navio®* enlève la part d’aléatoire de la main de l’opérateur, il augmente les performances et la précision chirurgicales, minimise les incisions, réduit la cicatrice du patient et accélère sa récupération. 
Le chirurgien reste bien sur le cerveau de l’opération. Au bloc, avec la machine, il élabore une carte du genou en trois dimensions pour planifier la chirurgie de façon dynamique. La zone où le robot devra retirer l’arthrose de l’os pour laisser place à la prothèse est précisément délimitée. Une fois les données calculées, le chirurgien se saisit d’un outil aux allures de pistolet qui va fraiser l’os en fonction des paramétrages pré établis. Il a toute liberté de mouvement mais le système robotique rétracte, par sécurité, la fraise quand elle se situe hors de la zone planifiée. En général les mains du chirurgien ne bougent pas. Le médecin se contente de vérifier que son assistant mécanique suit bien les indications programmées en amont. Quand le robot a retiré toute l’arthrose du genou, le chirurgien reprend les commandes pour les finitions et la pose de la prothèse.
Le « smartpistolet » de l’avenir
D’allure futuriste voire "jamesbondiste", le smartpistolet s’adapte à toutes les prothèses, elle ne pose, pour le moment que des prothèses partielles de genou. Elle tiendra de plus en plus de place au bloc puisqu’elle est appelée à poser prochainement des prothèses totales de genou et dans un 2ème temps des prothèses de hanche.
*Smith Nephew®
Pour en savoir plus, découvrir la vidéo sur https://www.facebook.com/TLMLyon/videos/1420511981321108/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.