Prothèses PIP : l’AP-HM assume ses missions de service public et son rôle de recours

L’AP-HM tient à préciser que les prothèses PIP n’ont jamais été référencées au sein de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille. Son Comité de Sécurisation des Produits de Santé n'a jamais été sollicité au sujet de cette marque d'implants mammaires. Ces prothèses n'ont donc jamais été commandées par l'institution.

L’AP-HM tient à préciser que les prothèses PIP n’ont jamais été référencées au sein de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille. Son Comité de Sécurisation des Produits de Santé n’a jamais été sollicité au sujet de cette marque d’implants mammaires. Ces prothèses n’ont donc jamais été commandées par l’institution.

Le Comité de Sécurisation des Produits de Santé réunit des médecins, pharmaciens et personnels administratifs et soignants. Parmi ses missions : l’analyse de tout « référencement » d’un médicament ou d’un dispositif médical. Les avis de ce comité permettent une politique d’achat visant à sélectionner les offres des fournisseurs  selon des critères de qualité, de sécurité et d’efficacité.
L’AP-HM assume ses missions de service public et son rôle de recours.
L’Institution s’est organisée très rapidement pour répondre au plus vite aux inquiétudes exprimées par le public. Une consultation dédiée aux patientes porteuses de prothèses est proposée à la fois à l’hôpital de la Conception (service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique dirigé par le Pr Dominique Casanova) et à l’Hôpital Nord (Service de Stomatologie, Chirurgie maxillo-faciale et Chirurgie plastique dirigé par le Pr Laurent GUYOT).
L’investissement de tout le personnel, qui fait preuve de solidarité et d’un grand sens du service public pour répondre spécifiquement et rapidement à cette problématique de santé, est à souligner.
Ainsi, les patientes concernées bénéficient d’une prise en charge globale, dans des délais brefs, que ce soit pour de simples réponses à une inquiétude légitime, ou pour une orientation vers un protocole de soins adapté et responsable.
Renseignements pratiques sur le site : www.ap-hm.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.