QR codes : d’étranges pictos pour faciliter l’accès à l’information

Depuis le 1er septembre, les halls des 5 sites du CHU de Limoges accueillent des affiches portant d’étranges pictogrammes ressemblant à des motifs tribaux. Ces QR (Quick Response) codes sont là pour faciliter l’accès des patients et visiteurs à une information pratique.

Depuis le 1er septembre, les halls des 5 sites du CHU de Limoges accueillent des affiches portant d’étranges pictogrammes ressemblant à des motifs tribaux. Ces QR (Quick Response) codes sont là pour faciliter l’accès  des patients et visiteurs à une information pratique.
Ces code barres en deux dimensions constitués de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc, peuvent être déchiffrés à partir d’un téléphone mobile équipé d’un appareil photo et du lecteur approprié. Les QR codes créés par le CHU permettent d’accéder directement à des pages web d’informations pratiques pour les proches et patients de chaque site : « où trouver des fauteuils roulant à proximité ? », « quelles lignes de bus desservent l’hôpital ? », « où loger à proximité si un proche est hospitalisé ? », « comment accéder à un service de soin ? », « quelles informations pour les aidants ? »…etc.
Ce dispositif réservé aux personnes (de plus en plus nombreuses) équipées des matériels adéquates, vient compléter un ensemble d’actions repensées pour faciliter l’accès à l’information : moteur de recherche sur le site web, signalétique repensée…Il pourrait aussi être élargi à des espaces plus restreints (étages) pour proposer des informations encore plus précises et fines, notamment en termes de localisation d’espace ou d’informations (sur une prise en charge, une pathologie…).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.