Quand la télévision prend soin des jeunes patients

Depuis un an et demi, les enfants hospitalisés au CHR d’Orléans bénéficient gratuitement des chaines Télétoon+ et Planet+ ; un élément d’amélioration incontestable dans la prise en charge des jeunes patients, notamment lors de moments de solitude, quand parents et amis sont rentrés chez eux.

Depuis un an et demi, les enfants hospitalisés au CHR d’Orléans bénéficient  gratuitement des chaines Télétoon+ et Planet+ ; un  élément d’amélioration incontestable dans la prise en charge des jeunes patients, notamment lors de moments de solitude, quand parents et amis sont rentrés chez eux.
Surtout, ils sélectionnent les programmes en fonction de leurs centres d’intérêt et de leur âge. Leur offrir un choix c’est leur rappeler qu’ils sont des individus à part entière, non passifs, malgré leur soumission aux actes médicaux qui leur sont imposés.
La chaîne Planet+ ouvre aux enfants hospitalisés une fenêtre sur le vaste monde, sur les grands espaces dont ils sont privés pendant quelques temps. Ils restent ainsi en contact avec la réalité et ne se sentent pas coupés de la vie, hors de l’hôpital.
L’accès à cette chaine transforme l’hôpital de lieu d’exclusion temporaire en un lieu de vie. Fort de cette expérience positive, il est maintenant envisager d’utiliser la chaîne Planet + comme support pédagogique,  en partenariat avec le personnel enseignant intervenant dans les divers services pédiatriques.
Par ailleurs, Canal+ offre régulièrement de nombreux goodies, très appréciés par les enfants hospitalisés. Ces gadgets agissent comme des petits stimulants et aident à garder le moral.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.