Quinze étudiants Manipulateurs d’Electroradiologie Médicale font leur rentrée à Tarbes

Illustration concrète du partenariat noué entre la région de Midi-Pyrénées, le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse, le Centre Hospitalier de Bigore et les établissements publics et privés alentour, quinze étudiants ont fait leur rentrée au pied des Pyrénées, au sein de l’antenne tarbaise de l’Institut de Formation de Manipulateurs d’Electroradiologie Médicale (IFMEM) du CHU, le 6 septembre 2011. A l’origine de ce projet novateur, les diagnostics territoriaux conduits par le Conseil Régional qui ont révélé les difficultés de recrutement pour ce métier dit « en tension » notamment en Midi-Pyrénées.

Illustration concrète du partenariat noué entre la région de Midi-Pyrénées, le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse, le Centre Hospitalier de Bigore et les établissements publics et privés alentour, quinze étudiants ont fait leur rentrée au pied des Pyrénées, au sein de  l’antenne tarbaise de l’Institut de Formation de Manipulateurs d’Electroradiologie Médicale (IFMEM) du CHU, le 6 septembre 2011. A l’origine de ce projet novateur, les diagnostics territoriaux conduits par le Conseil Régional qui ont révélé les difficultés de recrutement pour ce métier dit « en tension » notamment en Midi-Pyrénées.
Le Centre Hospitalier de Bigorre a pris l’engagement de répondre à ces besoins en matière de professionnels de santé par l’investissement de son Institut en Soins en Infirmiers (IFSI), d’une part, et de ses Services de Soins et d’imagerie, d’autre part. Le premier accueille les étudiants dans sa structure et les seconds encadreront les futurs stagiaires. Quant au CHU de Toulouse, soucieux d’apporter son expertise dans tous les projets liés aux formations sanitaires et sociales, a accepté de relever ce défi avec l’ensemble de l’équipe de son IFMEM.
Eloignée de 155 km de Toulouse mais totalement « connectée », cette promotion bénéficiera non seulement d’un suivi quasi-personnalisé d’une formatrice mais aussi des moyens les plus modernes de l’e-formation : télé-enseignement par visio-conférences, plate-forme de  e-learning…
Le Conseil Régional a financé la transformation d’une partie des locaux de  IFSI Henri Dunant de Tarbes à la spécificité des apprentissages en Imagerie. Les apprenants disposeront d’une salle de radiologie dédiée aux séances de travaux pratiques. Le coût du fonctionnement de cette antenne ainsi que travaux et  matériel sont financés par la Région Midi-Pyrénées pour un montant de 140 000 euros pour cette année scolaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Lyon, l’IA prédit désormais des résultats d’essais cliniques

Le 11 septembre dernier, le groupe pharmaceutique AstraZeneca a publié les résultats d’un essai clinique sur un traitement pour soigner le cancer du poumon. Jusqu’ici, tout paraît à peu près normal. Ce qui l’est moins : trois jours avant cette publication, une intelligence artificielle a permis de prédire avec justesse les résultats de ce même essai. Une grande première au niveau mondial.

AVC : COURSE CONTRE LA MONTRE AU CHU DE MONTPELLIER

Les conséquences d’un Accident Cardiovasculaire (AVC) peuvent être lourdes, voire fatales. Première cause de dépendance et troisième cause de mortalité en France, cette pathologie due à une mauvaise irrigation du cerveau fait de plus en plus de victimes. Face à cette réalité alarmante, le CHU de Montpellier a annoncé fin août la mise en place d’un nouveau plateau technique offrant aux patients un parcours de soins optimisé. Et de promettre désormais une “prise en charge en neuf minutes”.

Hépatite C : à Strasbourg, Frédéric Chaffraix dirige le service qui l’a soigné

C’est tout près de l’hôpital Civil (Hôpitaux Universitaires de Strasbourg) que nous avons croisé la route de Frédéric Chaffraix, Responsable du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales en Alsace (SELHVA). Ce service, l’homme de 42 ans le connaît bien. Car avant d’en prendre la tête – lui qui n’est pas médecin -, Frédéric l’a côtoyé en tant que patient, après avoir vécu vingt-trois ans, et sans le savoir, avec le virus de l’hépatite C. Rencontre.

Dossier : la maladie de Lyme

Dans ce dossier, nous abordons la piqure de tique et la transmission de la bactérie Borrelia, à l’origine de la très médiatisée maladie de Lyme. L’occasion, sur la base de travaux et d’études scientifiques, de démêler le vrai du faux à l’heure où les controverses et fausses informations pullulent sur internet.