Droits fondamentaux des patients, parlons-en !

Cette année, le CHU de Nantes a initié une semaine dédiée aux droits des patients pour accompagner les professionnels au quotidien et mieux informer les patients sur leurs droits.

5 cartes postales ont été créées par le CHU de Nantes pour faire connaître les principaux droits des patients : information, consentement libre et éclairé, directives anticipées, personne de confiance, et respect de la vie privée. Tirées à 2000 exemplaires de chaque, ces cartes multicolores ont été distribuées dans les services et diffusées via les réseaux sociaux du CHU. Cette initiative s’est déroulée dans le cadre de semaine dédiée aux droits des patients du 24 au 28 avril 2017 organisée par le comité des droits des patients et la direction des usagers, des services aux patients et des partenariats innovants (Dusppi). 
En complément, une conférence « 1 an après la loi Claeys-Leonetti » a réuni près de 70 professionnels. Dans le prolongement de ces actions de sensibilisation destinées aux personnels et aux patients, des cafés-débats seront ouverts à l’initiative des chefs de service, au cours de l’année.
Focus sur le droit des mineurs
Depuis 2015, un groupe de travail pluridisciplinaire dédié travaille sur une base documentaire accessible à tous les professionnels, présentant les principaux éléments juridiques à connaître relatifs au mineur à l’hôpital, mais aussi des fiches et guides pratiques, utilisables au quotidien.
Depuis le 15 mai 2017, plusieurs fiches juridiques ont été mises en ligne : Prise en charge du mineur – Actes usuels et non usuels ; Minorité et Majorité avec un tableau récapitulatif des différentes situations d’autorité parentale, ainsi qu’un mode opératoire pour le recueil de l’autorisation d’opérer et /ou de soin non usuel sur mineur. Enfin, le formulaire d’autorisation d’opérer et/ou de soin non usuel sur mineur a été revu pour plus de simplicité, utilisable via Clinicom ou Millennium.
Pour toute question ou information complémentaire, contacter la direction des usagers : 02.40.08.70.90 ou usagers-assurances@chu-nantes.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.