Rapport Larcher : Appréciation positive

La Conférence des Directeurs Généraux de CHU est satisfaite des propositions du Rapport Larcher. Les préconisations du rapport Larcher et tout particulièrement les aspects qui concernent l'organisation territoriale, le management des établissements publics hospitaliers, l'enseignement, la recherche et l'innovation correspondent dans une très large part aux propositions émises par la Conférence des Directeurs Généraux de CHU lors des réunions de concertation et antérieurement, lors des travaux menés dans les Assises Hospitalo-Universitaires avec les Présidents de Commissions Médicales d'Etablissement (CME) des CHU et les Doyens.

La Conférence des Directeurs Généraux de CHU est satisfaite des propositions du Rapport Larcher. Les préconisations du rapport Larcher et tout particulièrement les aspects qui concernent l’organisation territoriale, le management des établissements publics hospitaliers, l’enseignement, la recherche et l’innovation correspondent dans une très large part aux propositions émises par la Conférence des Directeurs Généraux de CHU lors des réunions de concertation et antérieurement, lors des travaux menés dans les Assises Hospitalo-Universitaires avec les Présidents de Commissions Médicales d’Etablissement (CME) des CHU et les Doyens.

L’assouplissement de la gestion dans un souci de plus grande réactivité devrait permettre aux CHU d’être plus efficients. Il en va tout particulièrement ainsi à travers la proposition de développer la contractualisation avec les médecins tout en maintenant la possibilité pour ceux qui le souhaitent de rester dans un cadre statutaire.

L’évolution vers un régime d’achat public sur la base des normes européennes serait déterminante.

La certification des comptes et l’évolution vers un suivi budgétaire et financier qui est celui du plan comptable permettrait de rompre avec la lourdeur du système public actuel ordonnateur/comptable et serait un atout supplémentaire.

La Présidence du Directoire par le Directeur Général «décideur ultime dans le management de l’hôpital » comme vient de le confirmer le Président de la République, permettra une gestion plus réactive en liaison avec le Président de la CME, Vice-président du directoire ainsi qu’avec la représentation des soignants.

Le CHU est confirmé comme étant au centre du dispositif d’enseignement, de recherche et d’innovation médicale à travers ses dimensions régionales et interrégionales. Il convient maintenant de s’attacher aux procédures législatives et réglementaires qui seront déterminantes dans les mois qui viennent pour une traduction effective de ces orientations positives.

La Conférence des Directeurs Généraux de CHU apportera sa contribution, en liaison avec la Conférence des Présidents de CME et des Doyens.

Pour plus d’information
Monsieur Paul Castel, Président de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU
Directeur Général des Hospices Civils de Lyon
3, quai des célestins – 69229 Lyon cedex 02
Tél : 04 72 40 70 01 – href= »mailto:paul.castel@chu-lyon.fr »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.