Recherche en soins : Angers vitrine de l’engagement des CHU

"Rendre compte du dynamisme, de la créativité et du talent des soignants et encourager la création de connaissances nouvelles" Telle est l'ambition des 2e Journées francophones de la recherche en soins organisées par le CHU d'Angers les 9 et 10 avril 2015. Au cours de cette manifestation

"Rendre compte du dynamisme, de la créativité et du talent des soignants et encourager la création de connaissances nouvelles" Telle est l’ambition des 2e Journées francophones de la recherche en soins organisées par le CHU d’Angers les 9 et 10 avril 2015. Au cours de cette manifestation qui se présente comme le plus grand rassemblement francophone autour des recherches conduites par les soignants et paramédicaux, une exposition mettra à l’honneur les réalisations des équipes venues des pays où les soins sont dispensés dans la langue de Molière.
Dans les documents diffusés, les CHU de l’hexagone illustreront leur engagement en faveur de la recherche paramédicale à travers les initiatives de leurs équipes. Ce panorama national montrera l’implication des hôpitaux universitaires dans l’essor de la recherche en soins et  combien cette activité est déterminante pour la qualité de la prise en charge des patients. Les réponses des CHU sont attendues pour le 19 mars 2015.
Programme et inscriptions aux JFRS jusqu’au 25 mars 2015 sur www.jfrs.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.