Recherche innovation : un Hôtel à Projets Economiques en construction à Nancy

"Favoriser l’émergence et le développement de projets de recherche collaboratifs, innovants et à fort potentiel de valorisation" c’est l’objectif de la stratégie de Recherche et d’innovation du CHRU de Nancy, partie intégrante du Projet Médical et Soignant (PMS). L’établissement privilégie les thématiques de recherche d’excellence et s'appuie sur des partenariats avec l’Université de Lorraine et les Etablissements Publics à caractère Scientifique et Technique (EPST). Cette communauté d'acteurs ambitionne de développer un écosystème de plateformes technologiques et de services. L’Hôtel à Projets Economiques (IRIS Valley) élaboré et financé dans le cadre du Pacte d’innovation Etat-Métropole du Grand Nancy en sera un pivot. Cet espace innovant de 450 m² dédiés à l’accueil et à l’hébergement de startups en santé représente un investissement de plus d'1 million d'euros.

"Favoriser l’émergence et le développement de projets de recherche collaboratifs, innovants et à fort potentiel de valorisation" c’est l’objectif de la stratégie de Recherche et d’innovation du CHRU de Nancy, partie intégrante du Projet Médical et Soignant (PMS). L’établissement privilégie les thématiques de recherche d’excellence et s’appuie sur des partenariats avec l’Université de Lorraine et les Etablissements Publics à caractère Scientifique et Technique (EPST). Cette communauté d’acteurs ambitionne de développer un écosystème de plateformes technologiques et de services. L’Hôtel à Projets Economiques (IRIS Valley) élaboré et financé dans le cadre du Pacte d’innovation Etat-Métropole du Grand Nancy en sera un pivot. Cet espace innovant de 450 m² dédiés à l’accueil et à l’hébergement de startups en santé représente un investissement de plus d’1 million d’euros.
Ce projet, inscrit dans le cadre plus vaste de l’ouverture d’un Institut de Recherche et d’Innovation en Santé (IRIS) du CHRU de Nancy va permettre de booster l’innovation en lien avec une forte orientation Intelligence Artificielle (IA) au service des patients.
IRIS affiche 3 objectifs ambitieux
· Favoriser le développement de projets collaboratif, pluri et interdisciplinaires à fort potentiel économique et de valorisation pour soutenir la dynamique de recherche et d’innovation du CHRU de Nancy
· Initier des partenariats avec le public et le privé pluridisciplinaires pour favoriser un travail en réseau propice à l’éclosion d’initiatives et de créativité audacieuses. Elle favoriseront l’éclosion de startups en santé accueillies dans l’IRIS Valley ou elles bénéficieront d’une proximité directe avec les patients, les professionnels de santé et les équipements de pointe de l’établissement
· Affirmer la place incontournable du CHRU de Nancy et de ses équipes de recherche en santé dans l’ambition affichée du Technopole Henri-Poincaré au service du développement du territoire régional, de l’attractivité et du rayonnement de la Métropole nancéienne dans le Grand Est
Financement de l’hôtel a projets (projet non soumis à la TVA)
· Part de l’Etat : 546 K€ (convention signée)
· Part Métropole du Grand Nancy : 250 K€ (convention signée)
· Part CHRU de Nancy : 225 K€
Calendrier· 
Permis de construire : délivré le 31.1.2018 par la Mairie de Vandoeuvre-lès-Nancy· 
Début des travaux : 12.12.2018· 
Fin des travaux : Octobre 2019


IRIS, l’Institut de Recherche et d’Innovation du CHRU de Nancy est une composante du Technopole Henri Poincaré géré par la Société d’Economie Mixte (SEM) Henry Poincaré initiée par la Métropole du Grand Nancy et dont le CHRU de Nancy est un des membres fondateurs 

La recherche au CHRU de Nancy en chiffres (2019)

905 Protocoles de recherche clinique en cours
5000 Patients inclus dans des recherches par an en moyenne
950 Articles publiés par an
4 50 000 Echantillons biologiques
20 Brevets actifs
5 Startups
Contact : Laurence Verger // 06 89 75 77 69 // l.verger@chru-nancy.fr 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.