RECHERCHE – INNOVATION

Aux avant-postes de la médecine, les CHU sont impliqués dans près de 90% des publications scientifiques et promoteurs de plus de 80% des essais cliniques conduits dans les Établissements de Santé. En 2017 ils ont signé plus de 120 premières médicales mondiales depuis leur création en 1958.

Aux avant-postes de la médecine, les CHU sont impliqués dans près de 90% des publications scientifiques et promoteurs de plus de 80% des essais cliniques conduits dans les Établissements de Santé. En 2017 ils ont signé plus de 120 premières médicales mondiales depuis leur création en 1958.
 
"La recherche des 32 CHU est assez méconnue alors qu’elle représente plus de 110 000 publications scientifiques sur la période 2006-2015 soit 17 % de la production française. En 2015, les CHU ont promu environ 2 000 études cliniques, dont 50 % multicentriques et donnant lieu à l’inclusion de 108 000 patients. La publication scientifique des CHU se fait en collaboration majeure avec l’Inserm (40 000 publications), le CNRS (15 000 publications), les universités et UNICANCER (6 000 publications) sachant également que les CHU sont promoteurs de plus de 80 % des essais cliniques conduits dans les établissements de santé." 
Extrait de l’interview de Philippe Vigouroux, Président de la Commission recherche de la Conférence des directeurs généraux de CHU, directeur général du CHU de Bordeaux – News Tank, le 29 août 2017.

Focus sur les CHU et la recherche contre le cancer

Accélérateur de progrès, la recherche en cancer est une priorité du Plan cancer 2014- 2019. Cette recherche se nourrit de connaissances nouvelles et de ruptures conceptuelles aidant à comprendre la biologie et la physiologie (recherche fondamentale). Ce savoir académique a besoin d’être transposé à l’échelle humaine. Les hypothèses innovantes sont alors vérifiées auprès de groupes de patients volontaires. Cette recherche clinique prépare la médecine de demain. Personnalisée et centrée sur l’individu, elle va permettre de mieux cibler la prévention et les dépistages sur les populations à risque et de proposer des traitements adaptés aux caractéristiques uniques des patients et de leur tumeur.
Les CHU participent de manière prépondérante à la recherche contre le cancer. Ainsi leurs équipes hospitalo-universitaires signent ou co-signent 3 000 publications en cancérologie chaque année soit 80% des publications en cancérologie produites par les Etablissements de santé français. La cancérologie représente plus de 20% de la production scientifique des CHU.
Depuis 2010, le nombre des publications en cancérologie augmente plus rapidement que dans les autres disciplines (+ 19% vs + 15%). La visibilité des articles progresse également, leur part dans des revues de rang A ou B grimpe plus vite que pour les autres disciplines (+0,7 point vs 0,3 point.
En matière de recherche contre le cancer, les CHU de France sont reconnus pour leurs travaux portant plus notamment sur :
– les tumeurs solides du sein, du poumon, du foie, de la prostate, du cerveau, les cancers colorectaux et dermatologiques,
– les cancers hématologiques tels que le myélome multiple et la leucémie aigüe myéloïde.
Quant aux essais cliniques, les CHU arrivent en tête des structures d’inclusion devant les CLCC, les CH et le secteur libéral. Ils sont également les partenaires privilégiés des laboratoires pour la réalisation de leurs essais cliniques

Focus sur les maladies rares

Au service des millions de personnes souffrant de maladies rares en France, les CHU coordonnent et animent les expertises des professionnels exerçant dans les 131 centres de références et les 501 centres de compétences. Leurs travaux et leurs échanges conduits avec les acteurs associatifs font reculer la maladie et améliorent la vie au quotidien des patients.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.