Recherche paramédicale : un numéro spécial édité par le CHU de Bordeaux

Sorti en janvier 2014 le dernier numéro de la « Revue de la recherche clinique et de l’innovation » dresse un panorama du dynamisme de la recherche paramédicale au CHU de Bordeaux et met à l’honneur ses artisans...

Sorti en janvier 2014 le dernier numéro de la « Revue de la recherche clinique et de l’innovation » dresse un panorama du dynamisme de la recherche paramédicale au CHU de Bordeaux et met à l’honneur ses artisans : Gros plan sur le rôle des infirmières participant aux protocoles de recherche, sur le travail spécifique mené en Hépato-gastro-entérologie, au sein du Centre d’Investigation Clinique Pluri-thématique du CHU ou à l’hôpital de jour.  La rédaction détaille également les organisations déployées en interne et les partenariats externes noués depuis quatre ans pour soutenir les travaux de recherche des infirmiers, kinésithérapeutes et diététiciens :  l’action du groupe « recherche en soins » et des infirmières en recherche clinique (IDERC)..
A découvrir les 5 Programmes Hospitaliers de Recherche Infirmière et Paramédicale (PHRIP) et le portrait de ceux qui les portent
Intérêt de l’insufflateur-exsufflateur mécanique dans la prévention de l’insuffisance respiratoire aiguë en post-extubation des patients porteurs d’une neuromyopathie de réanimation – NEUROMIE
Porteur de projet : Philippe Wibart, Masseur Kinésithérapeute

Evaluation d’un programme de mobilisation rachidienne dans le traitement du Canal Lombaire Etroit acquis central après infiltration épidurale : Etude comparative randomisée versus rééducation
Porteur de projet : Pier Lee

DOSEXTEP, Impact du positionnement du dosimètre extrémités
sur le suivi dosimétrique des opérateurs au cours de la préparation du
18FDG pour les examens en TEP-TDM –
Porteur de projet : Fabien Salesses,Manipulateur d’Electroradiologie Médicale, Médecine nucléaire,
4P – ED Essai clinique randomisé évaluant un programme interdisciplinaire de prévention de l’épaule hémiplégique douloureuse en phase précoce post Accident Vasculaire Cérébral dans une Unité NeuroVasculaire
Porteur de projet : Amandine Cook, Ergothérapeute

Développement d’une échelle d’Evaluation du risque de constipation des patients hospitalisés
(ERCoPH)
Porteur de projet : Valérie Berger, Cadre Supérieur de Santé, Mission Recherche Paramédicale
Et à la clé des innovations comme le « Phé Tout ® » Une innovation paramédicale au service des familles d’enfants atteints de phénylcétonurie mise au point par deux diététiciennes du CHU de Bordeaux, Mesdames Annie Spiewak et Evelyne Ducournau,
Ils ont dit
« La direction générale du CHU de Bordeaux a positionné très tôt la structuration et le développement de la recherche clinique paramédicale comme un axe politique majeur faisant partie intégrante de notre triple mission de soins, d’enseignement et de recherche. …/… ce numéro spécial met en valeur tout un panel de compétences, indispensables au déploiement d’une recherche performante » explique Philippe Vigouroux, Directeur général du CHU de Bordeaux.

« Des liens et des partenariats se sont renforcés notamment dans le cadre de l’inter-région avec les CHU de Toulouse et de Limoges mais également dans le cadre du GIRCI SOOM. Afin de pérenniser notre démarche institutionnelle, nous avons également porté une attention toute particulière à la formation (axe institutionnel pluriannuel). Ainsi, nous pouvons accompagner le développement des compétences tant par l’initiation à la recherche que par le DU et l’organisation de colloques et d’échanges internationaux notamment avec nos partenaires et amis québécois. » Luc Durand, Directeur du département des soins, du service social et des relations avec les usagers

En savoir plus sur la recherche paramédicale bordelaise
La recherche clinique paramédicale s’inscrit dans les objectifs prioritaires du projet d’établissement et du projet de soins 2011-2015. L’évolution universitaire des formations paramédicales, la publication de la première circulaire PHRI(1) puis du PHRIP(2) confortent ce nouvel axe en devenir.
Activité relevant du rôle propre et autonome des professionnels paramédicaux, la recherche paramédicale a pour objectif de favoriser l’innovation et l’expérimentation de nouvelles approches du soin.  Pour accompagner la promotion de la recherche paramédicale au sein de l’établissement, la Coordination générale des soins s’est dotée dès 2009 d’une structure transversale pluri-professionnelle composée d’un cadre supérieur et de 26 cadres de santé chargés de coordonner les activités et les projets de recherche,  proposer un accompagnement méthodologique, favoriser les échanges, les partages d’expériences et de développer le partenariat et les liens avec l’Université, les établissements de santé de la région
Les projets retenus au plan national résultent de la synergie des expertises et de la motivation de l’ensemble des partenaires associés à la réalisation de nos objectifs ; DRCI ; l’université Bordeaux Segalen ; l’Institut de Santé Publique d’Epidémiologie et de Développement (ISPED), et le conseil régional.
(1) Circulaire N° DGOS/MOPRC/RH1/2009/299 du 28 septembre 2009 relative au programme hospitalier recherche infirmière pour 2010.
(2) Instruction N° DGOS/PF4/2010/258 du 9 juillet 2010 relative au programme hospitalier recherche infirmière et paramédicale (P.H.R.I.P) pour 2011.
La revue est disponible sur le site du CHU de bordeaux : http://www.chu-bordeaux.fr/chub/fileadmin/pdf/evenement/2014/janvier/revue-recherche-chu-n_8-light.pdf

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.