Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Reconstruction mammaire : le « Diep » technique nouvelle au CHU

CHU Nantes - lundi 29 juillet 2013. 16406 vu(s)

Résultat post-opératoire à trois mois d’une reconstruction mammaire différée du sein par lambeau de Diep (les cicatrices blanchiront dans les mois qui suivent) - CHU de Nantes

La technique de reconstruction par lambeau libre de Diep complète l'éventail des solutions proposées par le service de chirurgie plastique du CHU de Nantes aux femmes opérées pour un cancer du sein.

Le Diep (deep inferior epigastric perforator flap) est une reconstruction autologue du sein, c’est-à-dire sans prothèse, à partir des tissus de la patiente prélevés au niveau de l’abdomen
 : un lambeau de peau et de graisse, vascularisé par une artère et une veine dites perforantes (issues des vaisseaux épigastriques inférieures profondes). Comme pour une transplantation d’organe, les vaisseaux sectionnés sont rebranchés au niveau du thorax avec l’aide d’un microscope. Deux chirurgiens officient, l’un s’occupant du prélèvement tandis que l’autre se charge des vaisseaux « receveurs » sur le thorax, sous les cartilages costaux ou dans le creux de l’aisselle. Dans un premier temps, le sein est reconstruit en volume, puis son aspect est corrigé pour l’harmoniser avec l’autre. Dans la grande majorité des cas, la patiente rentre chez elle cinq jours après l’intervention. Une deuxième intervention réalisée en ambulatoire quatre mois plus tard permet de faire les corrections nécessaires.

Le Diep présente de multiples avantages : infections rarissimes car il n’y a pas de corps étranger, aspect naturel, évolution symétrique dans le temps pour les deux seins (si la patiente grossit ou maigrit, par exemple, ses deux seins changent de volume simultanément). Au passage, le ventre reçoit une plastie de réduction abdominale, avec des séquelles limitées, dissimulables dans les sous-vêtements.

Le Diep est proposé depuis 2012 au CHU de Nantes, le taux d’échec est de 5 %.

www.chu-nantes.fr/brules-et-chirurgie-plastique--8869.kjsp


Catégorie : CHU Nantes, Cancer, Article 1

Pour plus d’information : CHU Nantes


Les commentaires pour cet article :


Emma, 21-08-13 10:20:
Ayant moi-même subi une mastectomie en 2006 suivie d'une reconstruction en deux temps avec prothèse, je me réjouis de cette avancée pour les femmes. Toutefois, cette photo de femme sans tête avec le pantalon baissé sur les cuisses me gâche le plaisir cde cette prouesse chirurgicale...L'image de cette femme est celle d'un sujet passif et manque de dignité.


Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 3 décembre : journée Mondiale des personnes handicapées
  • 5 décembre - 6 décembre : journée nationale de l'Hospitalisation à Domicile
  • 7 décembre - 8 décembre : Téléthon, mobilisation contre la myopathie
  • 10 décembre : journée des droits de l'homme
  • 12 décembre : journée nationale de lutte contre l'hypertension
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  02-12-2020