Reconversion de l’Hôtel-Dieu : 2 équipes en lice

Vendredi 1er octobre 2010, après audition des 4 candidats présentant leur vison de la reconversion de l'Hôtel-Dieu, le comité de pilotage a retenu deux opérateurs : le groupe Eiffage/ AIA- Constantin/ D. Repellin/ Intercontinental , et le groupe Nexity/ Ory-Ricciotti/ Naviglio/ Hyatt. Pour être départagées ces deux équipes devront affiner leur programme de transformation du prestigieux site en un hôtel international, un centre commercial et de bureaux... Le lauréat sera connu en fin d'année !

Vendredi 1er octobre 2010, après audition des 4 candidats présentant leur vison de la reconversion de l’Hôtel-Dieu, le comité de pilotage a retenu deux opérateurs : le groupe Eiffage/ AIA- Constantin/ D. Repellin/ Intercontinental , et le groupe Nexity/ Ory-Ricciotti/ Naviglio/ Hyatt. Pour être départagées ces deux équipes devront affiner leur programme de transformation du prestigieux site en un hôtel international, un centre commercial et de bureaux… Le lauréat sera connu en fin d’année §

La transformation de l’Hôtel-Dieu s’inscrit dans le plan global de modernisation et de restructuration des Hospices Civils de Lyon.
Les bâtiments de l’Hôtel-Dieu ne sont plus adaptés aux besoins fonctionnels d’un hôpital moderne. Le projet d’établissement des HCL a donc prévu la réorganisation de l’activité médicale de l’Hôtel-Dieu sur différents sites et la fermeture de l’établissement.
Un protocole d’accord tripartite a été signé entre les HCL, propriétaires du site, la ville de Lyon et le Grand Lyon. Un comité de pilotage regroupant des représentants de ces trois institutions accompagne l’opération de reconversion du site.

Au cahier des charge
– La réalisation d’un hôtel 4 ou 5 étoiles luxe de classe internationale d’une capacité de l’ordre de 120 chambres minimum et de ses services associés (restauration, détentes, spa, accueil deséminaires…),
– L’implantation d’activités commerciales (métiers de bouche et boutiques),
– La création de surfaces dédiées à des activités tertiaires,
– La requalification des cours, passages et galeries pour les rendre accessibles,
– Pas d’accueil d’activités médicales susceptibles de concurrencer celles des Hospices Civils de Lyon,
– La prise en compte d’une approche environnementale adaptée au bâtiment.

4 opérateurs ont présentés un projet
– Aerium-Thed / Icade / A.A.A.B. / Perrot / Fairmont
– Eiffage/ AIA- Constantin/ D. Repellin/ Intercontinental
– Ing/Reichen & Robert / Bortolussi / Four Seasons
– Nexity/ Ory-Ricciotti/ Naviglio/ Hyatt

A l’issue d’une après-midi de présentation, deux candidatures ont été retenues : celle du groupe Eiffage/ AIA- Constantin/ D. Repellin/ Intercontinental , et celle du groupe Nexity/ Ory-Ricciotti/ Naviglio/ Hyatt, qui auront à affiner leur projet dans les prochaines semaines.

Rendez-vous est pris pour la fin d’année : après plusieurs réunions de travail, un lauréat se verra confier l’aménagement du site pour un début des travaux en 2012.

A lire sur le même sujet
Hotel-Dieu : la reconversion du site à l’étude

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.