Recrutement : des actions plus fun qui séduisent les jeunes soignants

Le CHU de Limoges organisait pour la première fois, le jeudi 22 mai, une soirée privée pour étudiants en soins et professionnels soignants. L'objectif : qu'ils échangent sur leur vision du soin et de l'hôpital dans un cadre et une ambiance favorisant le dialogue. Pour la première fois, le CHU de Limoges a convié les étudiants en soins et les professionnels soignants à une soirée privée dans un bar du centre ville, le jeudi 22 mai. L'objectif : qu'ils échangent sur leur vision du soin et de l'hôpital dans un cadre et une ambiance favorisant le dialogue. Pour le CHU, il s'agissait aussi de présenter ses atouts pour recruter, et dynamiser son image grâce à la présentation des actions originales : lip dub, jeu de carte CHU. Opération réussie : 250 participants, pour la moitié étudiants, ont répondu présents et fait part de leur appréciation de l'événement.

Dans le cadre de ses actions recrutement à destination « des soignants de demain », le CHU de Limoges a convié les étudiants en soins et les professionnels soignants à une soirée privée dans un bar du centre ville, le jeudi 22 mai. Pour l’établissement, il s’agissait aussi de présenter ses atouts pour recruter, et dynamiser son image grâce à la présentation des actions originales : lip dub, jeu de carte CHU. Opération réussie : 250 participants, pour la moitié étudiants, ont répondu présents et fait part de leur appréciation de l’événement.

Le succès au rendez-vous
Buffet et boissons sans alcool offerts, diffusion d’un jeu de 7 familles illustrant la quarantaine de métiers exercés au CHU, présentation du 1er lip dub hospitalier -tourné dans le CHU avec des personnels du CHU…originales et appréciées par les participants, ces actions ont surtout créé les conditions d’échanges riches, tant pour les professionnels que pour les étudiants.

Salaire, formation continue, évolution professionnelle, horaires et conditions de travail, intégration dans les équipes…les sujets ont été abordés sans tabou. De nombreux étudiants ont d’ailleurs rencontré des personnels des ressources humaines, mais aussi des cadres ou personnels soignants qui ont su les convaincre d’effectuer leurs prochains stages ou de demander leurs services en premier choix d’affectation lors de leurs candidatures d’embauche.

Des discussions sérieuses dans une ambiance décontractée, avant que la musique et l’envie de danser ne reprennent le dessus.

Les participants demandent déjà quand aura lieu le prochain événement…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.