Regroupement et modernisation des activités sur le site du Bocage

S'appuyant sur les principes polaires d'organisation des activités, un important projet de restructuration de l'établissement a été lancé dans le cadre d'un programme pluriannuel d'investissements avec pour objectif de regrouper sur un site unique des activités de médecine, chirurgie, obstétrique et du plateau technique, actuellement éclatés sur deux sites. Appelé « bocage central » cette opération emblématique prévoit la construction d'un nouveau bâtiment d'environ 70 000 m² sur le site du bocage, pour un coût de l'ordre de 150 millions d'euros. Elle permettra à l'échéance de 2008 la fermeture du site de l'hôpital général.

S’appuyant sur les principes polaires d’organisation des activités, un important projet de restructuration de l’établissement a été lancé dans le cadre d’un programme pluriannuel d’investissements avec pour objectif de regrouper sur un site unique des activités de médecine, chirurgie, obstétrique et du plateau technique, actuellement éclatés sur deux sites.
Appelé « bocage central » cette opération emblématique prévoit la construction d’un nouveau bâtiment d’environ 70 000 m² sur le site du bocage, pour un coût de l’ordre de 150 millions d’euros. Elle permettra à l’échéance de 2008 la fermeture du site de l’hôpital général.

La maîtrise d’oeuvre de ce projet a été confiée au cours de l’été 2002 à l’équipe GROUPE 6 – OTH/OTRA . L’Avant Projet Sommaire a été approuvé par la Commission Exécutive de l’ARH le 9 juillet 2003 et l’Avant Projet Détaillé vient d’être déposé. Les mois qui viennent vont être consacrés à la constitution du dossier de permis de construire et des dossiers de consultations des entreprises, de manière à pouvoir lancer comme prévu les travaux début 2005.
Inscrite au plan « Hôpital 2007 », cette opération sera accompagnée par l’octroi de financements couvrant les surcoûts financiers, avec un engagement des autorités de tutelle établi à hauteur de 16 millions d’euros.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.