Réimplantation réussie des deux bras : Grenoble signe une 1ère française

Une jeune femme dont les deux bras ont été sectionnés par un train en gare de Chambéry a été opérée au CHU de Grenoble Alpes (CHUGA) deux heures après l’accident. Il s'agit de la première réimplantation réussie simultanée des bras en France.
Une jeune femme dont les deux bras ont été sectionnés par un train en gare de Chambéry a été opérée au CHU de Grenoble Alpes (CHUGA) deux heures après l’accident. Il s’agit de la 1ère réimplantation réussie simultanée des bras en France.
Le 14 août à 15 heures 30, une jeune femme de 30 ans a été victime d’un accident sur le quai de la gare de Chambéry entraînant une amputation de ses deux bras. Prise en charge très rapidement par les secours, la patiente a été transférée par le SMUR vers le CHUGA. Les deux membres supérieurs amputés ont été transportés dans un conditionnement parfait.
Grâce à la synchronisation du SAMU et du service chirurgie de la main dirigée par le Dr Denis Corcella, la patiente a pu être admise au bloc opératoire dès 17 heures, moins de deux heures après l’accident. L’intervention chirurgicale, très rare et très délicate, s’est déroulée en double équipe. Elle a débuté à 17 h 20 et s’est terminée avec succès à 21 h 30, soit environ 4 heures d’intervention.
La rapidité d’intervention des secours et la dextérité de l’équipe médicale ont permis de réimplanter les deux membres sectionnés, et de donner à la patiente le maximum de chance de récupération, un délai trop important entre le traumatisme et la réimplantation pouvant entraîner des lésions irréversibles.
Toutefois la récupération fonctionnelle de ses deux bras sera longue et prendra plusieurs mois, après une rééducation spécialisée.
Cette prouesse chirurgicale a été rendue possible grâce à la parfaite coordination entre le SAMU qui a organisé le transfert au CHUGA et l’équipe médicale du service de chirurgie de la main qui a réalisé l’intervention dans un délai très rapide.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.