Remise de matériel de sport au centre de rééducation

Il y a trois ans, suite à un accident de moto, Monsieur Luc Van Wanghe est devenu paraplégique. En reconnaissance vis-à-vis du personnel médical, soignant et sportif qui l'ont aidé à devenir au-tonome, Monsieur Wan Wanghe a permis un renouvellement du matériel de la salle de sport, pour le bien-être des patients présents et à venir.

Il y a trois ans, suite à un accident de moto, Monsieur Luc Van Wanghe est devenu paraplégique.

Il a été suivi par les équipes du Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelle du CHU de Nantes.

« J’ai donc côtoyé des médecins, des infirmier(e)s, aides-soignant(e)s, kinés, profs de sport, tous parés d’une conscience professionnelle hors paire. Ces personnes méritent de l’admiration et beaucoup de respect car ils exercent leur métier avec passion ; et ce n’est pas du dévouement mais véritablement un sacerdoce dont ils sont munis ».

En reconnaissance vis-à-vis du personnel médical, soignant et sportif qui l’ont aidé à devenir au-tonome, Monsieur Wan Wanghe a permis un renouvellement du matériel de la salle de sport, pour le bien-être des patients présents et à venir.

« Cette salle de sport, que de bienfaits pour les patients ! Remuscler, travailler l’équilibre, manier le fauteuil ! Mais que de matériel ancien et peu adéquat ! Comment un centre aussi performant que celui-ci peut avoir une salle de sport aussi incomplète et donc peu adaptée ? Que demander de mieux que de se rééduquer en faisant des efforts physiques dans la bonne humeur et la convivialité que peut apporter un lieu tel que celui-ci ! »

« Mon grand souhait était de sortir de l’Hôpital Saint-Jacques autonome. C’est enfin le cas grâce à tous ces gens du corps médical. Je ne les remercierai jamais assez de m’avoir soigné et permis de devenir ou redevenir celui que je suis aujourd’hui. »

Cette opération a été réalisée grâce aux sponsors suivants : Oméga Système de Basse Goulaine, La Taverne des Trois Brasseurs de Saint-Sébastien et Sodebo de Saint-Georges de Montaigu.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.