Résultats des élections à la CME du CHU de Limoges

Le Professeur Bernard Descottes et le Docteur Bernard Eichler respectivement élus président et vice-président de la Commission Médicale d'Etablissement du CHU de Limoges.

Les dernières élections pour nommer la nouvelle Commission médicale d’établissement (CME) du CHU de Limoges ont eu lieu le lundi 26 juin, et ses résultats présentés le mercredi 28 juin.

A l’issue du scrutin, le Professeur Bernard Descottes, chef du service de chirurgie viscérale et transplantations, a à nouveau été élu président de cette instance.

Le Docteur Bernard Eichler, du service de pathologie respiratoire, sera à ses côtés en qualité de vice-président de la même commission.

La Commission médicale d’établissement est élue pour un mandat de 4 ans.

La Commission Médicale d’Etablissement (CME)
La commission médicale d’établissement est une des instances consultatives placées auprès du conseil d’administration. Elle se compose de 50 membres représentants des personnels médicaux.

Elle donne un avis sur le projet médical de l’établissement et les programmes d’investissement relatifs aux travaux et aux équipements lourds, sur le budget, sur les aspects techniques et financiers des activités médicales, sur le fonctionnement des services non médicaux qui participent à la qualité des soins, sur le projet des soins infirmiers, sur le bilan social, sur les plans de formation, sur la politique d’intéressement.

Elle délibère aussi sur les choix médicaux de l’année à venir dans le respect de la dotation budgétaire allouée et compte tenu des décisions prises par le conseil d’administration et le directeur général.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.