REVE, la recherche de la conscience

A Besançon, au Centre d'investigation clinique-innovations technologiques, des chercheurs évaluent l'état de conscience de personnes plongées dans un état végétatif chronique suite à un accident. Le projet REVE a pour ambition de mesurer l'activité de leur cerveau à partir de deux examens, l'IRM fonctionnelle et l'électroencéphalogramme.

A Besançon, au Centre d’investigation clinique-innovations technologiques, des chercheurs évaluent l’état de conscience de personnes plongées dans un état végétatif chronique suite à un accident. Le projet REVE a pour ambition de mesurer l’activité de leur cerveau à partir de deux examens, l’IRM fonctionnelle et l’électroencéphalogramme.
Entre coma et état normal, l’état végétatif chronique se caractérise par le maintien d’une activité cardiaque et respiratoire autonomes mais aussi par l’absence de contact avec les autres. Absence de contact mais peut-être pas de conscience car les mouvements réflexes de ces patients (pleurs, clignements des yeux…) interrogent leur famille et les soignants : Ces personnes sont-elles encore conscientes ?
L’étude aidera à déterminer si elles disposent d’une activité de pensée résiduelle.
Grâce à l’IRM, le cerveau sera exploré directement et de manière non invasive afin de savoir si des traitements de l’information s’opèrent ou pas. L’enjeu : apprendre à évaluer la conscience d’une personne sans que celle-ci puisse communiquer  ?
Ce projet a fait l’objet d’un film tourné au CIC-IT de Besançon, coproduit par l’Inserm, pour la série "Des idées plein la tech" et réalisé par François Demerliac :  " REVE, la recherche de la conscience ". Retrouvez le sur Universcience TV, dans le "Coin de l’innovation" : http://www.universcience.tv/video-reve-la-recherche-de-la-conscience-5847.html

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.