Selfpower-community.com : et si l’empowerment était la solution de sortie pour l’après COVID-19?

Reprendre sa vie en main de façon solidaire et citoyenne: se retrouver pour faire société, gagner en connaissances et en compétences, imaginer de nouvelles solutions et se projeter dans des demains possibles. L’empowerment collectif ou la capacité d’agir ensemble a démontré son efficacité dans nombreux domaines et tout particulièrement en santé. Un nouveau site lui est aujourd'hui dédié: Selfpower-community.com

Reprendre sa vie en main de façon solidaire et citoyenne: se retrouver pour faire société, gagner en connaissances et en compétences, imaginer de nouvelles solutions et se projeter dans des demains possibles. L’empowerment collectif ou la capacité d’agir ensemble a démontré son efficacité dans nombreux domaines et tout particulièrement en santé. Un nouveau site lui est aujourd’hui dédié: Selfpower-community.com 
« Alors que le COVID 19 a accéléré le repli sur soi, la sortie de la crise peut être l’occasion de réinventer des modèles de participation directe en s’inspirant des dynamiques d’empowerment collectif déployées en santé par les citoyens», propose Marie-Georges Fayn, fondatrice du site Selfpower-community.com. PhD/Dr en sciences de gestion et management, chercheure associée au laboratoire VALLOREM, elle a étudié durant plus d’un an le forum de patients Vivre sans thyroïde et explore désormais les différentes pistes de l’empowerment collectif en santé .

Pourquoi tout particulièrement en santé?

«Parce qu’en santé l’enjeu est plus crucial. Parce que la maladie chronique touche à l’intime, fragilise, isole, crée l’urgence, analyse Marie-Georges Fayn. Pour rompre avec cette spirale éprouvante, le patient se lance dans une quête d’information. Sur son chemin, il rencontre une communauté de pairs avec laquelle il tisse des liens de solidarité. Se reconnaissant en tant que membre de ce groupe de pairs, il prend part à l’œuvre commune. Il s’investit alors dans des actions collaboratives et dans la défense de nouveaux droits. Ce processus d’empowerment collectif se retrouve dans tous les secteurs d’activité, quand les citoyens se saisissent d’une question de société et décident collectivement de transformer leur avenir et le monde».

A la fois fil d’actualité et support de recherche

Selfpower-community.com, à la fois fil d’actualité et média-support d’une recherche sur l’empowerment collectif, poursuit un triple objectif :
•Amplifier la voix de l’empowerment collectif
•Mettre en lumière ses multiples déclinaisons dans la santé, l’éducation populaire, le féminisme, le tourisme, les énergies renouvelables, l’agriculture, le travail social… à travers la publication d’articles et de résultats d’enquêtes
Partager les ressources collectées dans le cadre de cette recherche participative. Le site mentionne les dernières références scientifiques, diffuse un appel à contributions auprès des acteurs de l’empowerment, rend compte de l’avancée des travaux. C’est ainsi que le site soutient la création d’un savoir commun et met en pratique les principes de l’empowerment
Pour en savoir plus:
https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6677207591044616192/
Exemples d’initiatives d’empowerment collectif:
En santé, pour se réapproprier sa maladie
https://selfpower-community.com/index.php/2020/05/28/lempowerment-version-forum-de-patients/
En éducation populaire numérique, pour contrer les géants du web
https://selfpower-community.com/index.php/2020/06/15/lempowerment-numerique-avec-framasoft/
Dans le féminisme, pour l’égalité des genres
https://selfpower-community.com/index.php/2020/05/28/women-empowering-women/
En développement durable, pour promouvoir une énergie renouvelable de proximité
https://selfpower-community.com/index.php/2020/05/28/lempowerment-se-met-au-vert/
En tourisme participatif, pour protéger et valoriser leur territoire
https://selfpower-community.com/index.php/2020/05/30/dossier-tourisme-participatif-empowerment/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Gaétan Basile, taulier tranquille des ECN

Et dire qu’à quelques heures près, on aurait pu le rater. Ciao Bordeaux, bonjour Capbreton ! Tout cela pour une histoire de vacances bien méritées après une sixième année de médecine particulièrement dense. Silhouette longiligne et sourire réservé, Gaetan Basile incarne plutôt bien la force tranquille. Lorsqu’on le retrouve pour parler de sa première place aux concours des ECNi sur plus de 9000 candidats, le Landais de 23 ans, auréolé de la réussite, répond avec calme et simplicité. Sans jamais s’enflammer.

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.