Semaine de la santé mentale,Strasbourg met l’accent sur le relationnel

Dans le cadre de la semaine nationale de la santé mentale, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg inaugurent l'extension de leur Centre d'Accueil Médico-Psychologique pour Adolescents, lundi 19 mars 2007.

Dans le cadre de la semaine nationale de la santé mentale, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg inaugurent l’extension de leur Centre d’Accueil Médico-Psychologique pour Adolescents, lundi 19 mars 2007.

Construit hors de l’enceinte hospitalière et à proximité du centre ville pour en faciliter l’accès, ce centre propose aux jeunes et à leur entourage des consultations individuelles et familiales. Son agrandissement donne une impulsion nouvelle aux activités de médiation avec la création d’atelier d’écriture, de chemins du goût ou l’organisation de psychodrames… Par ces initiatives, les équipes élargissent le champ du travail relationnel et clinique avec les patients.

La manifestation se déroulera en présence de Fabienne Keller, Sénateur–Maire de Strasbourg et Présidente du Conseil d’Administration des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Patrick Guillot Directeur Général des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et Claude Bursztejn Chef de Service du Psychothérapique pour Enfants et Adolescents.

Pour en savoir plus : le dossier de presse

Toujours dans un souci d’ouverture et d’éveil artistiques, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, en partenariat avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et l’ Association « Musique et Santé » accueillent un atelier et un concert éducatif à la salle des fêtes de l’Hôpital Civil mardi 20 mars 2007. Un spectacle pour tous les âges, pour les enfants et adolescents du service de pédopsychiatrie, les adultes de hôpital de jour de psychiatrie et les tout-petits de la Crèche de l’hôpital civil.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.