Semaine mondiale de l’allaitement maternel au CHU de Nice

Le CHU de Nice relaie la semaine mondiale de l’allaitement maternel qui se déroule du 14 au 21 octobre. L'occasion pour les professionnels de santé de soutenir, d'encourager et de protéger l'allaitement maternel, mode d’alimentation du nourrisson recommandé par les experts en nutrition et en pédiatrie.

Le CHU de Nice relaie la semaine mondiale de l’allaitement maternel qui se déroule du 14 au 21 octobre. L’occasion pour les professionnels de santé de soutenir, d’encourager et de protéger l’allaitement maternel, mode d’alimentation du nourrisson recommandé par les experts en nutrition et en pédiatrie.

Les avantages de l’allaitement maternel

La composition évolutive du lait est adaptée aux besoins de l’enfant. Son coût économique est nul. Les bénéfices pour la santé de la mère sont nombreux : diminution du risque d’infection du post-partum, réduction plus rapide du volume de l’utérus, perte de poids plus rapide, effet protecteur contre le cancer du sein et de l’ovaire ;
L’allaitement maternel profite également à l’enfant qui présente une diminution de l’incidence et de la gravité des infections digestives, ORL et respiratoires. Enfin, la tétée joue rôle probable dans la prévention de l’obésité de l’enfant et de l’adolescent.  
En France, 75 % des femmes déclarent vouloir allaiter mais elles sont bien moins nombreuses à se «lancer dans l’aventure ». De plus, la durée de l’allaitement est en général très courte. Cet arrêt précoce de l’allaitement est le plus souvent lié au manque de confiance en elles, de connaissance, d’information et de soutien. Pourtant, l’Organisation Mondiale de la Santé et la Haute Autorité de santé recommandent un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de l’enfant et une diversification alimentaire avec la poursuite de l’allaitement maternel jusqu’à deux ans ou plus.
Pour aider les femmes et leur expliquer les bénéfices de ce mode d’alimentation pour leur enfant, l’Inpes a publié il y a deux ans, un guide d’aide à la pratique de l’allaitement. Il contient des informations simples et illustrées, des réponses aux questions les plus fréquentes, des conseils et des informations pratiques, des ressources et des adresses utiles pour un accompagnement dans la poursuite de l’allaitement maternel au jour le jour.

4e exposition et rencontre avec les professionnels du CHU de Nice Hôpital Archet 2 – Le programme

Lundi 17 et mardi 18 octobre – 9h à 16h : Permanence assurée par les membres du groupe allaitement,
Mardi 18 octobre : Présence de la consultante en lactation du CG06,
Mercredi 19 octobre de 9h à 16h : Animations au « SEIN » des unités de soin par les 2 consultantes en lactation SF et PDE des services de Maternité et de Pédiatrie, (quiz au niveau du personnel, réunions de sortie pour les mères allaitantes)
Jeudi 20 octobre de 9h à 12h : Participation de la sage-femme consultante à l’animation du Bus Info 06 auprès du grand public à Nice,
Jeudi 20 octobre de 15h à 17h : Séance d’information, de soutien et d’échanges aux parents et futurs parents par les 2 consultantes en lactation sage-femme et puéricultrice diplômée d’Etat

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.