Semaine Nationale du Cerveau

Dans le cadre de la Semaine Nationale du Cerveau, des professionnels de la santé, spécialistes du cerveau, mèneront plusieurs actions de sensibilisation du 11 au 18 mars 2006 à Rouen.

Dans le cadre de la Semaine Nationale du Cerveau, des professionnels de la santé, spécialistes du cerveau, mèneront plusieurs actions de sensibilisation du 11 au 18 mars 2006 à Rouen.

Pour aider à mieux comprendre les troubles liés au cerveau, plusieurs conférences à l’attention du grand public se succéderont le Samedi 11 Mars en la Salle Sainte-Croix des Pelletiers.

Programme

15h00 – Psychiatrie et délinquance sexuelle
Pr Florence Thibaut, Chef de service de
Psychiatrie, CHU de Rouen.

15h40 – Cerveau et hormones
Pr Hubert Vaudry, Faculté des Sciences,
Mont-Saint-Aignan.

16h20 – Mémoire, amnésie et cerveau
Dr Francis Eustache, Directeur de Recherche,
Directeur d’une unité INSERM à Caen.

17h00 – L’imagerie par tomographie d’émission de
positons permet de mieux comprendre la
schizophrénie
Dr Olivier Guillin, Psychiatre, PH,
CHU de Rouen – CH du Rouvray.

17h40 – Le cannabis chemine rarement seul :
les polytoxicomanies
Pr Jean Costentin, Faculté de Médecine &
Pharmacie, Laboratoire de Pharmacologie,
responsable de l’unité de neurobiologie clinique,
CHU de Rouen.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.